Mon compte Devenir membre Newsletters

Redonnez un pouvoir de séduction à votre vitrine!

Publié le par

Aménagement. Privilégier la mise en scène, la sonorisation... Véritable carte de visite du commerçant, la vitrine doit séduire la clientèle de passage et déclencher l'acte d'achat. Tour d'horizon des dernières tendances.

@ FOTOLIA / GILLES VALLÉE

Créer l'événement, surprendre... la vitrine est l'un de vos meilleurs outils de communication. Dans les rues des centres-villes ou dans les allées des centres commerciaux, elle reste votre premier point de contact avec vos clients. « Les grandes enseignes de prêt-à-porter maîtrisent particulièrement bien ce vecteur de communication. Il est donc judicieux de s'inspirer des devantures de vos confrères, qui font généralement appel à des équipes marketing », conseille Gabriel Petit, responsable achat PLV d'Altavia, groupe spécialisé dans la communication commerciale.

Pour lui, comme pour Bertrand Esclasse, directeur associé de Design Day, spécialiste de l'aménagement du point de vente, le succès d'une vitrine repose sur sa créativité. « Un commerçant, qu'il soit chocolatier ou fleuriste, doit raconter une histoire, imaginer des saynètes autour de ses produits. Mettre en avant des vêtements ou des lunettes n'empêche pas, par ailleurs, d'utiliser une pancarte en fond de vitrine pour créer un véritable univers ». Grâce à l'impression numérique, il est possible de faire réaliser à moindre coût chez un imprimeur une pancarte qui sensibilise le client à une opération et scénarise une devanture de magasin.

La vitrine doit également répondre aux besoins actuels des consommateurs. « La saisonnalité est un critère important. Le but est de se mettre dans la tête du chaland et d'essayer de s'adapter à ses envies. Par exemple, en été, un client a besoin d'évasion. En période de fin d'années, il va rechercher des cadeaux pour ses proches », explique Sarah Gaïsset, consultante chez Altavia.

Les consommateurs sont également très sensibles au changement de décor. « Il est essentiel de ne pas rester sur les mêmes codes du 1er janvier au 31 décembre. Les clients ont besoin de nouveauté. Un coiffeur indépendant peut, en juillet, valoriser ses shampooings sur du sable et, le mois suivant, alterner sa présentation avec des serviettes de plage », recommande Gabriel Petit (Altavia). Pour que la conversion d'une vitrine soit simple et rapide, privilégiez des meubles (podiums et étagères) à roulettes. « Les cubes en plexiglas, transparents ou colorés, sont très souvent utilisés. Ils ont le double avantage d'être facilement transportables et de donner du relief aux produits », précise Loren Cesena, chargé d'affaires chez Mobilwood, fabriquant de mobilier pour magasin.

Misez sur la technologie...

Pour augmenter l'impact visuel de votre vitrine, vous pouvez aussi vous orienter vers des techniques d'aménagement innovantes. Imaginez votre boutique diffusant, par le biais de votre vitrine, une musique d'ambiance sur votre pas-de-porte. Cette nouvelle technologie utilise la surface en verre comme caisse de résonance pour sonoriser l'extérieur de votre point de vente. Son coût: aux alentours de 800 euros HT. Dans la même veine, l'écran adhésif dynamique, un film transparent sur lequel des images sont projetées, est en plein essor. Il se colle sur du verre simplement avec de l'eau, et peut rester en place plusieurs semaines, ou juste quelques heures, pour être ensuite décollé et apposé ailleurs. « L'impact visuel fonctionne très bien », explique Sarah Gaïsset (Altavia). Cette originalité a cependant un coût. Il faut ainsi compter 1 000 euros HT le mètre carré. A cela s'ajoutent l'acquisition du vidéo-projecteur (environ 1 000 euros HT) et le remplacement des ampoules.

Dernière astuce pour dynamiser votre vitrine: l'utilisation de mannequins. Il en existe une grande variété, allant des stylisés aux réalistes en passant par les blancs sans tête. « La mise en scène d'un manteau ou d'un pantalon permet à l'acheteur potentiel de bien visualiser le produit. L'autre avantage? La personnalisation d'une vitrine devient totale grâce aux nombreuses possibilités de mise en place et aux poses très naturelles des mannequins. Le professionnel doit toutefois privilégier une solution facile à habiller », analyse Christine Ollier, gérante de la boutique Olétal, spécialiste de l'équipement et de l'étalage des points de vente. Des objets simples suffisent parfois à produire un effet magistral.

Notre sélection de meubles

Meuble-vitrine sur roulettes de Mobilwood
D'une hauteur de 120 cm et d'une profondeur de 60 cm, ce meuble va et vient sur ses roulettes. Réalisé exclusivement en bois massif, l'aménagement est résistant à l'humidité, stable dans le temps, et surtout facile d'entretien. Disponible en 25 couleurs.
Prix: A partir de 465 Euros HT.

Mannequin stylisé femme d'Olétal

Idéal pour présenter des vêtements mais aussi [des accessoires, ce mannequin tête oeuf en fibre de verre existe en trois poses et neuf coloris. D'une hauteur de 1,80 mètre, e mannequin est fixé sur un socle métal double attache. Son poids: 14 kg.
Prix: 349 Euros HT.

Pont Plexi gigogne d'Olétal

Ce présentoir en forme de pont en plexiglas donne du relief à votre vitrine, tout en vous faisant gagner de l'espace. Pratique et solide, il permet de mettre toutes sortes de produits en avant (bijoux, sachets de bonbons, lunettes...). Il existe en huit tailles, de 8 à 36 cm.
Prix: de 5,64 Euros à 39,48 Euros HT suivant le format.

Notre sélection d'écrans

Ecran transflectif d'Idecube
Cet écran utilise la lumière du soleil pour augmenter sa luminosité. Il est plus lumineux en plein soleil, sans surconsommation électrique ni réglage, et sa luminosité (environ 450 cd/m2) s'ajuste automatiquement en fonction de la lumière ambiante.
Prix: 3 890 Euros HT ou 182 Euros / mois (écran, ordinateur, support).

Affichage dynamique de Toshiba Tec

Conçus pour être accrochés et déplacés facilement, ces écrans permettent la diffusion de photos et de vidéos. L'envoi des contenus s'effectue via un réseau sans fil. Un module comprend trois écrans de 7 cm x 33 cm chacun. Jusqu'à 18 modules connectés.
Prix: 1 000 Euros HT pour un mètre d'écran.

Ecran tactile d'Idecube

Placé derrière la vitrine, cet écran interactif dispose de boutons tactiles traversant plusieurs centimètres de verre, et permettant aux clients de consulter de jour comme de nuit vos contenus. Sa luminosité est de 250 cd / m2.
Prix: 2 860 Euros HT ou 147 Euros / mois (écran, ordinateur, support).

Zoom
Des écrans plats pour dynamiser vos vitrines

Ce n'est un secret pour personne, les objets high-tech relèvent rarement du domaine d'expertise des petits commerçants. Et pourtant, de plus en plus d'enseignes jouent la carte des écrans plats pour moderniser leur vitrine. La raison? Ce nouveau support augmente l'impact visuel de la devanture et capte plus facilement l'attention des chalands. Menée en 2008, une enquête de l'association Popai, spécialiste de la communication du point de vente, recense une augmentation moyenne de 24 % des ventes pendant une campagne d'affichage dynamique. « L'écran doit être choisi en fonction de la taille de la devanture. Par exemple, un écran de 32 pouces peut être inséré dans une vitrine de trois mètres de largeur par deux mètres de haut», conseille Stéphane Boggio, responsable communication d'Idecube. Deuxième critère: la luminosité. Trop forte, elle ne garantit pas une qualité optimale. Des valeurs proches de 500 cd/m2 suffisent pour la plupart des utilisations. «Une solution de 1 000 cd/m2 projette une image très claire, mais il consomme beaucoup plus de courant», poursuit-il.
Dernier point: avant de se doter d'un écran, songez à la pertinence du message et à la réactualisation de son contenu, afin de capter le plus possible l'attention de vos clients.