Mon compte Devenir membre Newsletters

Quel visage aura votre commerce demain?

Publié le par

Vogue de l'e-commerce et retour du commerce de proximité. Une tendance de fond soulignée par Saguez & Partners. L'agence dresse un état des lieux du commerce et esquisse son portrait de demain.

Le commerce existera-t-il encore demain ? Telle est la question posée par Saguez & Partners, agence de conseil et création en identité de marque. Si la réponse est naturellement oui, les enseignes devront tout de même évoluer. « Les comportements des consommateurs ont beaucoup changé, tandis que ceux de la distribution ont stagné», estime Olivier Saguez, fondateur de l'agence. Ainsi, il semble important pour les commerçants de se réinventer. Demain, le parcours client sera fondamentalement multicanal. Les frontières entre le on et le off line s'effondreront. Il n'existera plus un canal réservé à l'avant ou l'après achat, mais bien un ensemble de canaux que le consommateur empruntera à sa guise à chaque étape. Le commerce de proximité ne peut plus se contenter d'être un simple distributeur. Car distribuer des produits, Internet le fait d'ores et déjà très bien.

Paradoxalement, si la technologie s'infiltre de plus en plus dans les commerces, les magasins doivent redevenir un lieu de proximité avec du caractère. Une tendance de fond qui transparaît depuis 2010 dans le commerce alimentaire.

Chez Jean adapte son concept en fonction de son emplacement.

@ DR

Chez Jean adapte son concept en fonction de son emplacement.

Réapprendre à créer du lien avec les clients

Ainsi, Olivier Saguez pense que, dans un futur proche, «il y aura moins mais mieux de magasins ». Il faudra que les marques proposent des lieux uniques, avec une identité forte. La relation humaine doit reprendre toute sa place. «Le client devra avoir l'impression d'être chez quelqu'un », affirme Olivier Saguez.

En outre, la technologie n'est pas uniquement un moyen d'améliorer la gestion du back-office. Il faudra la mettre au service du parcours client. Pour rappel, 68 % des acheteurs en magasin se sont renseignés au préalable sur Internet, selon Médiamétrie. Vous savez désormais ce qu'il vous reste à faire!