Mon compte Devenir membre Newsletters

Plus d'un tiers des petits commerçants sur la Toile

Publié le par

Parmi les commerçants traditionnels, plus d'un tiers a déjà adopté Internet. C'est ce que dévoile le premier baromètre E-commerce des petites entreprises, réalisé en juin dernier par OpinionWay pour le compte de PriceMinister et de La Poste. Pour 78 % des personnes interrogées, avoir un site permet d'abord de toucher de nouveaux clients. C'est aussi, pour plus de sept patrons sur dix, un bon moyen de moderniser leur image, vendre à l'international et proposer de nouveaux produits. 52 % des patrons de TPE estiment que la Toile permet d'augmenter leur chiffre d'affaires.

Pour les commerçants qui hésitent encore à franchir le pas, le principal obstacle reste le coût. Les autres freins énoncés s'avèrent être, pour 58 % de l'ensemble des petites entreprises interrogées, le manque de compétences en interne, la complexité des solutions informatiques et la difficulté à être bien référencé. Quoi qu'il en soit, beaucoup de progrès restent à faire dans les usages. Les commerçants traditionnels ont une approche de l'outil Internet «qui reste encore très sommaire» selon l'étude. Seuls 51 % ont recours au référencement naturel, 43 % à l'optimisation de leurs pages produits, 40 % font des échanges de liens entre sites, et moins d'un sur cinq fait appel au marketing direct ou au référencement payant.« Il reste encore beaucoup de pédagogie à faire pour convaincre toutes les petites entreprises des bénéfices d'Internet pour leur développement commercial, notamment en ce qui concerne les coûts d'accès. Les plateformes d'e-commerce sont une première réponse concrète à leurs attentes et elles ne demandent aucun investissement financier », conclut Pierre Kosciusko-Morizet, président-directeur général du groupe PriceMinister.