Mon compte Devenir membre Newsletters

Logiciels points de vente: facilitez votre gestion

Publié le par

Informatique. De l'encaissement jusqu'à la gestion des stocks et au suivi de clientèle, le logiciel Point de Vente est un outil nécessaire à la bonne marche de votre boutique. Qu'il soit transversal «tous commerces» ou spécialisé par activité, cet outil vous donne les cartes pour bâtir une stratégie efficace.

Finie la bonne vieille boîte à chaussures où les commerçants remisaient leurs tickets Z, éditant les ventes de la journée, avant de la remettre, pleine à craquer, à leur expert-comptable? Pas si sûr... L'éditeur de logiciels de gestion Ciel relève que 78 % des 764 000 commerces de détail hexagonaux sont équipés d'un PC. Pourtant, seuls 16 % d'entre eux possèdent un logiciel de gestion commerciale. « La marge de progression est donc importante, pour les logiciels points de vente, et notre concurrent le plus sérieux reste la caisse enregistreuse », note Aurélie Dettwyler, chef de marché commerce chez Ciel. Si le bras de fer entre caisse et ordinateur fait rage, de nombreux arguments plaident en faveur de ce dernier. « Le logiciel Point de Vente réalise le même travail qu'une caisse, en enregistrant les ventes face au client, mais va bien au-delà », résume Goulwen Pichot, chef de produits Point de Vente chez l'éditeur EBP. « Il gère les achats, les stocks, la relation client avec la fidélisation, et tous les événements tels que les inventaires ou promotions ». Autrement dit, le logiciel dédié au point de vente vous permet un suivi et une analyse fine de votre activité. Il devient de ce fait un outil d'aide à la décision très précieux. Les éditeurs parlent de «front office» et «back office», pour classer les fonctionnalités de l'outil. En front office, face au client, les logiciels permettent l'encaissement et le règlement par tous les moyens classiques (chèques, espèces, carte bleue).

Ecran personnalisable

Ils sont donc compatibles avec tous les périphériques utiles à l'encaissement (Terminal de paiement électronique (TPE), imprimante de ticket de caisse, douchette). « Notre logiciel Point de Vente accepte désormais les TPE fonctionnant avec une liaison ADSL, et non plus téléphonique, ce qui améliore la rapidité de la transaction, automatise la transmission des données du TPE vers le PC et réduit les coûts de communication du commerçant », argumente Patrick Chemla, gérant de Pointex. Les logiciels permettent de personnaliser l'écran (avec le logo du commerce et des pictogrammes spécifiques aux rayons, par exemple) et la plupart sont compatibles avec les écrans tactiles. Pointex, mais aussi Diazol, avec son outil Artifact, donnent la possibilité de visualiser les images d'une caméra de vidéo surveillance directement sur l'écran du logiciel point de vente. « Il faut, bien sûr, investir dans une caméra, reliée par câble ou wi-fi au PC du magasin, précise Christophe Touzé, gérant de Diazol. Ce système est utile pour avoir un oeil sur les recoins du magasin, ou pour filmer une transaction en espèces et pouvoir répondre à une contestation sur la monnaie rendue ».

Organiser un SMS-mailing

Dans leur partie «back-office» ou gestion, les logiciels Point de Vente permettent de suivre les ventes par produits, familles ou vendeurs: « L'outil dresse le hitparade des meilleures ventes, des meilleurs vendeurs ou encore des meilleurs clients dans des tableaux de bord très clairs », indique Aurélie Dettwyler (Ciel). Vous pouvez ainsi décider d'accentuer la vente de tel produit qui «tourne» bien, récompenser vos meilleurs clients, ou déclencher une formation pour vos vendeurs en mal de performances. Autre paramètre: la relation aux fournisseurs est simplifiée, avec la possibilité de créer des fiches pour chacun d'entre eux rappelant toutes les conditions commerciales et les remises accordées. Dans le domaine de la fidélisation, chaque client peut être répertorié par une fiche (à condition bien sûr de recueillir ses coordonnées), afin de constituer un fichier, auquel vous enverrez des e-mailings (par exemple, pour annoncer une offre promotionnelle). Certains éditeurs (Pointex, Diazol...) proposent ainsi l'envoi de SMSmailings, afin de toucher directement vos clients sur leur portable.

@ FOTOLIA / PATRIMONIO DESIGNS

Faire des essais

Dans le domaine de la mobilité, il faut noter également une nouvelle fonctionnalité, chez l'éditeur Quoram: la possibilité d'accéder à ses statistiques directement sur son smartphone (BlackBerry, iPhone ou Android). Si certains logiciels sont communs à l'ensemble des métiers du commerce (par exemple, Commerce de détail de Ciel ou EBP), beaucoup d'outils se déclinent par métier. « Car dans la mode, la gestion des couleurs et des tailles nécessite des fonctionnalités particulières », précise Goulwen Pichot (EBP). Vous pourrez ainsi trouver des logiciels spécifiques à la coiffure, à l'esthétique (où il faut réserver des soins en cabine, gérer des abonnements), à la restauration ou encore au commerce destiné aux professionnels (négoce). Vous devrez examiner différents critères avant de choisir un fournisseur. Il faudra vous renseigner sur son expérience, ses références, la compatibilité du logiciel avec celui de votre expert-comptable (afin que celui-ci puisse recueillir vos données informatisées et ne vous facture pas une saisie manuelle) ainsi que les divers coûts associés. En effet, l'installation, la maintenance et les mises à jour font grimper le prix de la solution choisie. Enfin, n'hésitez pas à faire des essais, pour jauger l'ergonomie de l'outil et vérifier qu'il vous correspond bien.

Notre sélection de logiciels

XL Pos de XL Soft

Souple à paramétrer, il s'adapte à de nombreuses activités et entre dans le détail, avec le contrôle des coefficients de vente, le suivi des prix conseillés ou encore le calcul des marges par ligne de produits.
Prix: à partir de 490 Euros HT (module caisse en monoposte). www.xlsoft.fr

EBP Point de vente - Commerce de détail d'EBP

Un outil transversal, «back office» et «front office», qui s'enrichit de la gestion des clients professionnels (en compte, avec paiement différé), de la relance clients ou du calcul des frais de port selon le poids.
Prix: à partir de 549 Euros HT. www.ebp.com

Pointex Points de vente

Un logiciel déclinable pour un ou plusieurs magasins et qui permet notamment l'affichage du coût d'achat de la marchandise et du coefficient réalisé, ou encore l'affichage d'une photo du produit lui-même.
Prix indicatif: à partir de 550 Euros HT. www.pointex.com

Salon de coiffure de Ciel

Un nouveau logiciel (auparavant, il était couplé avec «instituts de beauté») qui permet notamment la gestion des prestations (coupes, couleurs), des ventes de produits (shampooings) et d'abonnements.
Prix indicatif: à partir de 649 Euros HT. www.ciel.com

Dynashop Pro de Negicom

Un produit multipoint de vente permettant de gérer plusieurs magasins ou de consulter ses stocks à distance, à domicile ou en déplacement. Les données sont synchronisées en temps réel.
Prix indicatif: à partir de 850 Euros HT. www.negicom.fr

Artifact de Diazol

Ce progiciel, vendu par modules, dispose d'une version e-commerce très complète, permettant de synchroniser en temps réel les stocks du magasin avec ceux du site web.
Prix indicatif: 1090 Euros HT pour la version «caisse + réception + clients + commandes» . www.diazol.com

Quoram Point de vente de Quoram

Pas moins de six déclinaisons pour ce logiciel (prêt-à-porter, puériculture, etc.) qui peut désormais s'interfacer avec des étiquettes électroniques ou avec des bornes tactiles accessibles à la clientèle.
Prix indicatif: 1 290 Euros HT. www.quoram.net

Yourcegid Retail de Cegid

Conçu pour les boutiques multicaisse ou les petits réseaux (jusqu'à 20 postes), accessible via le Web, en location. Inclut l'utilisation, l'hébergement des données, la maintenance, sous forme d'abonnement mensuel.
Prix indicatif: à partir de 650 Euros HT/mois. www.cegid.fr