Mon compte Devenir membre Newsletters

Les tops et les flops du commerce en 2009

Publié le par

La FCGA, en partenariat avec la Banque Populaire, révèle les résultats d'une enquête exclusive sur l'activité 2009 des TPE. Principal constat: le secteur commercial s'en sort mieux que celui du bâtiment ou des services.

Les résultats de l'enquête exclusive de la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés), réalisée en partenariat avec la Banque Populaire, enfoncent le clou: 2009 reste une mauvaise année pour les TPE. Fragilisées par la récession, les petites entreprises de l'artisanat, du commerce et des services ont vu leur situation se détériorer fortement avec un recul de 2,6 % de leur chiffre d'affaires global et un indice d'activité en baisse de deux points par rapport à 2008. Si la plupart des entreprises du bâtiment, des services et des transports sont dans le rouge, les résultats sont plus nuancés pour les TPE commerciales. Grand gagnant de l'année 2009, le secteur de la santé est le seul à afficher un chiffre d'affaires nettement positif (+ 1,8 %), tiré par les bonnes performances des pharmaciens d'officine (+ 1,5 %) et des opticiens lunetiers (+ 1,3 %). Si leurs ventes ont accusé un recul et leurs marges se sont effritées, ils ont pu bénéficier d'avantages structurels tels que la permanence de la demande de soins ou encore la prise en charge sociale des patients.

Autre performance: le secteur de la culture et des loisirs se maintient et enregistre une petite hausse (+ 0,2 %) de son chiffre d'affaires, grâce à la bonne tenue de l'activité des buralistes (+ 2,6 %) et des magasins de jouets (+ 0,6 %). A contrario, les commerces de vente et de réparation de motocycles, après une année 2008 déjà très difficile, enregistrent une chute de leur chiffre d'affaires de - 9,6 %, les plaçant en tête des flops des TPE, tous secteurs confondus.

Le commerce de détail alimentaire sauve les meubles avec un chiffre d'affaires en baisse seulement de - 0,8 %, grâce à l'excellente tenue de la poissonnerie artisanale, seule activité de ce secteur à présenter un résultat positif (+ 3 %). L'équipement de la maison et l'équipement de la personne n'arrivent toujours pas à sortir la tête de l'eau. Seuls, les magasins de mercerie-lingerie-laine, les boutiques de vêtements pour enfants, les détaillants en chaussures et les magasins de meubles arborent de timides hausses de leurs chiffres d'affaires (entre + 1,2 % et + 0,2 %). A l'heure où les commerçants regardent avec anxiété l'arrivée de la période estivale, les chiffres du premier trimestre laissent-ils présager une reprise réelle de l'activité? Christiane Company, la présidente de la FCGA, se montre rassurante: « La reprise devrait se manifester à l'été 2010 dans les petites entreprises. Même si, d'ici là, la situation devrait rester assez tendue ».

Christiane Company FCGA

« La reprise devrait se manifester à l'été 2010 dans les petites entreprises.»

Mot clés : affaires |

A lire aussi

Céline Jacquot