Mon compte Devenir membre Newsletters

Les titres-restaurant étendus à l'achat de fruits et légumes

Publié le par

@ COMSTOCK/CD

Les titres-restaurant pourront désormais être acceptés chez les primeurs. Cette décision de l'assemblée nationale vise à encourager la consommation de fruits et légumes, en décroissance, et à prévenir l'obésité. Si l'union nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs (UNFD) s'en félicite, les restaurateurs, eux, font grise mine. Le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs (Synhorcat), par la voix de son président, Didier Chenet, estime en effet que le titre-restaurant perd ainsi progressivement sa spécificité. Initialement réservé aux restaurateurs, il a été étendu à l'achat de plats chauds, puis à la vente à emporter, y compris dans les grandes surfaces. La Commission nationale des titres-restaurant, organisme délivrant les autorisations aux commerces acceptant ce type de règlement, craint aussi la transformation du titre-restaurant en titre d'alimentation, qui ne fournirait pas un repas immédiatement consommable. Actuellement, 2,7 millions de salariés bénéficient du fameux chèque, augmentant ainsi potentiellement la clientèle des primeurs. La mesure doit être examinée au Sénat à la mi-mai.