Les titres restaurant acceptés chez les primeurs

Publié par le

Le décret d'application permettant aux détaillants de fruits et légumes d'accepter les titres restaurant est paru début mars. Il stipule que les titres restaurant doivent être utilisés pour régler des préparations alimentaires immédiatement consommables. Mais ce n'est pas un problème pour les primeurs qui proposent clémentines, pommes, fraises, etc. Reste aux commerçants intéressés à demander l'agrément pour pouvoir accepter les titres restaurant. L'UNFD, qui fédère les principaux syndicats de primeurs, doit éditer un kit «Mode d'emploi» pour les guider dans la mise en place du dispositif.

Sur le même sujet