Mon compte Devenir membre Newsletters

Les salariés, intéressés à la vie de l'entreprise

Publié le par

Inciter les entreprises à motiver leurs salariés via l'épargne salariale, tel est l'objectif de la loi sur la participation et l'actionnariat salarié, entrée en vigueur le 1er janvier dernier. Cette loi prévoit notamment la création d'un «dividende du travail» que les entreprises seront encouragées, à l'aide d'incitations fiscales, à distribuer à leurs collaborateurs.

L'aide se présentera soit sous la forme d'actions gratuites, soit sous la forme de suppléments de participation ou encore d'intéressement (dans la limite collective de 20 % de la masse salariale) . De plus, ces actions gratuites seront déductibles de la base imposable des entreprises, à condition qu'elles soient distribuées à l'ensemble du personnel, de façon homogène, en fonction de critères objectifs (comme l'ancienneté) et dans la limite de 7,5 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (ce qui représente cette année 32 184 euros) par salarié. Ces actions, qui pourront être versées sur un plan d'épargne entreprise (PEE), devraient contribuer au renforcement du capital de l'entreprise.

Mot clés :

Carine Guicheteau