Mon compte Devenir membre Newsletters

Les salariés des petites boîtes se sentent épanouis

Publié le par

@ ARTVILLE

Les trois quarts des salariés des très petites entreprises (TPE) sont ravis de travailler, justement, dans une petite structure. C'est ce que révèle l'édition d'octobre 2006 du baromètre de conjoncture des TPE Fiducial-Ifop. Dans ces TPE, à peine un collaborateur sur cinq aurait souhaité entrer dans les rangs d'une moyenne, voire d'une grande entreprise. Le premier critère évoqué en faveur des TPE? Une meilleure ambiance de travail, qu'ils sont près de 80% à apprécier. Puis, près des trois quarts des salariés de TPE estiment travailler de façon plus autonome que s'ils appartenaient à une grande entreprise. Ensuite, c'est l'argument des horaires de travail qui est le plus souvent évoqué. Si les perspectives professionnelles semblent équivalentes quelle que soit la taille de l'entreprise, les quelques salariés de TPE rêvant de grands groupes se plaignent, sans surprise, du paramètre du salaire. En revanche, rares sont ceux qui pointent du doigt la précarité dans les petites structures: 50% des interrogés ont le sentiment d'occuper des postes aussi stables que s'ils appartenaient aux effectifs de grandes organisations. C'est sans nul doute le signe des efforts déployés par les TPE pour fidéliser leurs salariés.