Mon compte Devenir membre Newsletters

Les outils pour attirer et retenir les talents

Publié le par

Mutuelle, chèques-cadeaux, épargne salariale...Nombreux sont les moyens à votre disposition pour fidéliser vos collaborateurs et en attirer de nouveaux. Tour d'horizon des dispositifs et conseils pour les valoriser au mieux.

Neuf salariés sur dix bénéficiant d'une complémentaire santé d'entreprise considèrent celle-ci comme un avantage financier, révèle une étude du Crédoc publiée en février 2009. Un plébiscite pour cet à-côté de la rémunération. La preuve, ils ne sont que 8% à souhaiter voir leur contribution se transformer en salaire. Ces types de bonus sont nombreux: titres-restaurant, chèques- cadeaux, épargne salariale... Autant de systèmes de rémunération annexes qui peuvent constituer un élément de motivation ainsi qu'une arme de fidélisation. Pour Jeanne Zeitoun, directrice d'Atlantic Conseil, cabinet spécialisé en ressources humaines, mettre en place une stratégie de rémunération différenciante se révèle indispensable: «Le nombre d'actifs qui vont partir à la retraite d'ici à 2010 ne sera pas compensé par le nombre de personnes qui arrivent sur le marché de l'emploi. Il s'agit alors pour les employeurs de fidéliser ceux qui sont en poste et d'attirer des candidats.»

L'importance des à-côtés

Alors, quels avantages privilégier pour se démarquer de la concurrence? Quels que soient les bonus choisis, ceux-ci doivent répondre à un besoin pour susciter l'engouement. Et il est tentant de recueillir les souhaits des salariés. Mais la stratégie présente le risque de décevoir les intéressés si leurs désirs ne sont pas comblés. Aussi, Jeanne Zeitoun conseille-t-elle de vous appuyer sur les caractéristiques et la connaissance que vous avez de vos collaborateurs: âge, situation familiale, passions, etc. Ainsi, les jeunes, dont le salaire ne leur permet pas forcément de souscrire à une complémentaire santé, peuvent être séduits par ce type d'avantage. Tandis que ceux bénéficiant déjà de la mutuelle de leur conjoint devraient être moins intéressés. Autre piste: les chèques-cadeaux, qui sont aussi des avantages bien perçus par les salariés, surtout en période de fêtes. A l'approche des congés d'été, les chèques-vacances peuvent également être appréciés. Enfin, le chèque emploi- service universel (Cesu) peut constituer une alternative intéressante pour les salariés faisant garder leurs enfants. En effet, le système leur permet de payer tous les services à la personne effectués à leur domicile. Certains avantages peuvent vous sembler difficilement abordables. C'est notamment le cas d'un comité d'entreprise (CE). Sachez qu'il existe des sociétés spécialisées dans la mutualisation de CE (CanalCE, Novalto) qui proposent des tarifs avantageux à vos salariés moyennant un abonnement mensuel. Autre levier à votre disposition: l'épargne salariale, c'est-à-dire la participation, l'intéressement, le plan d'épargne d'entreprise, etc. Ces dispositifs sont collectifs et ne permettent pas un revenu immédiatement disponible, les sommes étant souvent bloquées plusieurs années. Ce sont des outils efficaces pour sensibiliser et stimuler votre équipe aux performances de votre entreprise.

Jeanne Zeitoun, Atlantic Conseil

Un avantage non mis en valeur perd de son efficacité

Mais pour que ces avantages ne se transforment pas en acquis sans impact sur vos salariés, il est important de les valoriser. Sans pour autant verser dans le solennel, cette mise en valeur peut se faire autour d'une réunion ou d'un pot rassemblant l'équipe. L'idée étant, comme le souligne Jeanne Zeitoun, de faire passer un message: «Il est nécessaire de fédérer les salariés autour d'un petit événement leur présentant l'avantage qui leur est offert. Il s'agit de leur faire prendre conscience de ce privilège. S'il n'est pas présenté de façon officielle, cet à-côté risque, dans certains cas, de ne pas être utilisé.» D'autant que c'est l'occasion de gratifier oralement le travail effectué et de motiver vos collaborateurs pour les tâches à venir. Car la reconnaissance ne passe pas uniquement par une récompense en pièces sonnantes et trébuchantes. N'oubliez pas non plus de mettre en avant ces avantages lors de vos sessions de recrutement. Enfin, sachez que la plupart des dispositifs présentés, comme le Cesu, les chèques-cadeaux et l'épargne salariale, sont fiscalement avantageux pour le dirigeant, il serait donc dommage de s'en priver. Même si attribuer ces à-côtés ne dispense pas des augmentations légales liées à la convention collective dont vous dépendez.

@ POTOLIA