Mon compte Devenir membre Newsletters

Les commerces des banlieues sont moins pérennes

Publié le par

Les commerces vivent moins longtemps lorsqu'ils sont installés en zone franche urbaine (ZFU), alors même qu'ils sont réputés dynamiques et qu'ils bénéficient d'un dispositif d'exonération de charges et d'allègements fiscaux. C'est le constat dressé par l'Insee dans une étude publiée en mai, consacrée à l'activité économique dans les 79 zones franches présentes sur le territoire.

Pour les commerces implantés en ZFU, le taux de survie à 5 ans est de 36%, soit 5 points de moins que pour le reste du territoire. Selon l'institut, les prestataires de services aux entreprises, en revanche, affichent un taux de survie de près de 3 points supérieur à celui observé sur le reste de l'agglomération pour le même type d'activité.

Les zones franches urbaines ont été créées en France métropolitaine en 1997, la plus importante étant celle de Roubaix-Tourcoing, avec 3 800 établissements. Le but des ZFU était de favoriser le développement d'activités dans les quartiers défavorisés. Les exonérations de charges ont effectivement stimulé l'implantation d'entreprises.

La date de revalorisation du Smic devrait être avancée au 1er janvier au lieu du 1er juillet, à compter de 2010.
C'est ce qu'a affirmé, fin mai, Nicolas Sarkozy. En outre, le président a indiqué qu'une commission d'experts devrait faire des propositions annuelles de revalorisation auprès du gouvernement, en fonction de la croissance économique.