Mon compte Devenir membre Newsletters

Les commerçants sont inquiets pour leur avenir

Publié le par

Un commerçant sur trois fait moins confiance à sa banque depuis le début de la crise. C'est ce que révèle un sondage effectué en décembre dernier par l'Ifop pour Médicis, mutuelle retraite destinée aux travailleurs indépendants. En revanche, leurs attentes vis-à-vis des banques restent les mêmes: ils souhaitent davantage de souplesse pour rembourser leurs crédits; obtenir le financement de leurs investissements et être conseillés. Par ailleurs, plus des trois quarts des professionnels se déclarent inquiets quant à l'implantation des grandes surfaces, facilitée par la loi de modernisation de l'économie. Avec, à la clé, la disparition des petites boutiques pour 77 % des sondés. Seuls 22 % estiment que la concurrence sera bénéfique et fera diminuer les prix.