Mon compte Devenir membre Newsletters

Les commerçants sont-ils des nantis?

Publié le par

Stéphanie Moge-Masson Directrice de la rédaction

Stéphanie Moge-Masson Directrice de la rédaction

2887 euros par mois, soit 34649 euros par an. C'est le salaire net moyen d'un commerçant employant moins de 20 salariés, en 2004, selon une récente étude réalisée par l'Insee pour le compte de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises). En lisant ce chiffre, on s'interroge aussitôt: avec leurs 2900 euros mensuels, les commerçants gagnent-ils correctement leur vie?

Pas si l'on rapporte leur salaire à leur nombre d'heures de labeur. Ainsi, 2887 euros par mois, cela correspond, peu ou prou, à la rétribution d'un cadre moyen travaillant 35 heures par semaine... Quand un commerçant passe, au bas mot, 50 heures hebdomadaires dans son magasin, auxquelles s'ajoutent les heures passées à gérer ses affaires courantes...

Pas non plus si l'on confronte la rémunération de ces «petits» patrons à celle - pharaonique - des patrons du Cac 40. Selon le baromètre Proxinvest, ces derniers émargent, en moyenne, à 4,8 millions d'euros par an... soit 140 fois plus qu'un commerçant employant moins de 20 salariés. Peut-être leurs responsabilités sont-elles plus lourdes, leurs missions plus complexes, leurs compétences plus recherchées... Mais certainement pas dans une telle proportion!

Reste que 2887 euros nets par mois, c'est un salaire confortable au regard des 1 800 euros perçus par le Français moyen, en 2004, selon l'Insee. D'autant qu'empochant d'importantes sommes en liquides, certains commerçants trouvent, parfois, le moyen d'arrondir leurs fins de mois... Alors, nantis, nos petits commerçants? Certainement pas. Mais fort heureusement, le commerce est encore un métier dans lequel, à condition de ne pas compter ses heures, on peut gagner agréablement sa vie.