Mon compte Devenir membre Newsletters

Les centres d'amincissement prennent du poids

Publié le par

Maigrir à tout prix devient un impératif pour beaucoup de Français qui souffrent de surpoids. Une tendance dont profitent les centres de minceur qui voient leur réseau grossir à vue d ' oeil. Conseil et proximité sont les clés pour rejoindre ces franchises.

En France, la part de personnes atteintes de surpoids est passée de 29,8 % à 31,9 % entre 1997 et 2009, selon les résultats de la dernière enquête d'ObEpi (épidémiologie de l'obésité) réalisée par l'institut Roche. L'obésité gagne également du terrain avec 6,5 millions d'obèses en 2009, soit deux fois plus qu'il y a 12 ans. Une aubaine pour le marché de l'amincissement. « Le surpoids est plus que jamais un problème de santé publique et, malgré la crise, la minceur reste dans toutes les têtes », témoigne Valentine Cadena, directrice marketing de Physiomins, qui compte 44 centres et ambitionne d'en ouvrir cinq en franchise cette année. Même son de cloche chez Hyper Minceur: « La crise n'a pas affaibli nos structures, assure Claude Rodriguez président de l'enseigne. Car plus les personnes ont des problèmes et plus elles ont envie de prendre soin d'elles en restant dynamiques. Dans ce contexte, notre réseau (75 entités en France) est resté bien portant en 2009 avec 20 ouvertures en franchise. » Et les perspectives pour 2010 sont également gourmandes, puisque 26 nouveaux centres en franchise devraient voir le jour. Quant à Efféa, qui affiche 60 enseignes en France, elle poursuit également son expansion. « Nous mettons tous les moyens en oeuvre pour atteindre notre objectif 2010: plus de 80 points de vente en France et à l'international », annonce Jean-Michel Marin, directeur général adjoint. Après avoir redéfini son concept et lancé une gamme de biscuits, l'entreprise s'est plongée dans la redéfinition de la marque, davantage portée sur le bien-être.

Miser sur le conseil et la proximité est devenu le principal leitmotiv des centres de minceur. Des arguments de poids pour se démarquer des instituts de beauté et faire face aux nouveaux concurrents. Parmi ceux-ci se profilent le réseau des professionnels de la nutrition, Maigrir 2000, qui prévoit l'ouverture de dix structures en 2010, ainsi que la franchise espagnole Cellulem Block qui, avec plus de 200 points de vente dans le monde, entend aujourd'hui s'établir en France.

@ EFFÉA

Efféa, comme nombre de centres minceur, mise aujourd'hui sur le bien-être, un concept prisé par les consommateurs.

Devenir franchisé du secteur

- Profil recherché
Commerçants et investisseurs ayant de l'intérêt pour les métiers à dimension humaine.


- Investissement moyen
De 40 000 à 78 000 Euros


- Apport personnel
De 15 000 à 30 000 Euros


- Droit d'entrée
De 7 500 à 15 000 Euros


- Commission
200 à 400 Euros HT par mois