Mon compte Devenir membre Newsletters

Les TPE à la traîne

Publié le par

La première étude sur l'informatisation des TPE montre leur réticence vis-à-vis de la dématérialisation, surtout de la part des structures de moins de 10 salariés. Seules 35% des TPE (entreprises de moins de 20 salariés) délaissent le papier pour remplir leur déclaration de TVA, en recourant à la dématérialisation. Ce chiffre est issu de la première édition du «Baromètre Ciel de l'informatisation des petites entreprises», une enquête menée auprès des TPE par Ipsos et l'éditeur de logiciels Ciel Ce pourcentage est encore plus faible (29%) si l'on prend en compte uniquement les structures de moins de 10 salariés. Pour les plus grandes, de 10 à 19 salariés, la proportion s'inverse: les trois quarts remplissent leur déclaration par Internet. L'explication? Depuis 2007, elles y sont contraintes dès que leur chiffre d'affaires dépasse 760 000 euros. La dématérialisation peut prendre deux formes: l'échange de formulaires informatisés (EFI), qui contraint le dirigeant à ressaisir sa déclaration, et l'échange de données informatisées (EDI), qui permet l'envoi d'un fichier issu d'un logiciel de gestion. La grande majorité des entreprises interrogées utilisent l'EFI (93%). Selon le Baromètre, le principal frein à la dématérialisation est l'impression de «perte de contrôle» ressenti par les chefs d'entreprises.