Mon compte Devenir membre Newsletters

Les Français affectionnent les réseaux

Publié le par

De plus en plus de femmes sont attirées par la franchise. C'est ce que révèle l'enquête annuelle réalisée par la Fédération française de la franchise et le groupe Banque Populaire. La parité gagne du terrain, puisque les femmes représentent aujourd'hui un peu moins de la moitié des franchisés. Une évolution qui concerne aussi bien le commerce que les services. Autre fait marquant: la franchise attire de plus en plus d'ex- salariés. Plus de trois franchisés sur quatre sont d'anciens collaborateurs d'entreprises, et plus d'un tiers ont déjà connu une période de chômage. Cette tendance concerne particulièrement les moins de 40 ans, qui sont plus de 90 % à venir du salariat.

Comment expliquer cet engouement? Trois raisons principales sont invoquées par les franchisés: le suivi et l'assistance assurés par le franchiseur, l'effet de groupe et la recherche d'une enseigne célèbre.

En revanche, ils sont de moins en moins nombreux à choisir cette voie pour être leurs propres patrons. Du côté des consommateurs, la perception de la franchise est globalement positive. Ils restent convaincus des avantages de ces enseignes, synonymes, selon eux, de marque forte, de services rassurants, de produits de qualité et de prix avantageux.