Mon compte Devenir membre Newsletters

Le salon de toutes les femmes

Publié le par

Concept. Situé au Havre dans un centre commercial, le salon de coiffure de Nadia Raho a une particularité: il accueille les femmes voilées grâce à un espace aménagé. Dans ce lieu gai et design, toutes les femmes y ont leur place, quels que soient leur âge ou leur origine culturelle.

Aménager un espace pour coiffer les femmes portant le voile, telle fut l'idée de Nadia Raho dès l'ouverture de son salon de coiffure en 2009. « C'est un salon ouvert à toutes les femmes, insiste la jeune femme. Il n'était pas question d'en faire un lieu communautaire. » Salariée de 2003 à 2007, Nahia Raho a choisi de travailler pendant un an à temps partiel afin d'avoir le temps de mûrir son projet. «Pour mon concept, j' ai voulu être totalement à contre-pied de ce qui se fait habituellement dans les salons indépendants, généralement mixtes et très ouverts sur l'extérieur du fait de leurs larges baies vitrées. » Pour accueillir sa clientèle exclusivement féminine, la jeune chef d'entreprise a en effet préféré opter pour une décoration cosy et design, bien dans l'air du temps. Si toutes les femmes sont accueillies dans une même salle d'attente, il a fallu en revanche imaginer un espace plus intime pour coiffer les femmes voilées. Nadia Raho a tout d'abord pensé à installer une cloison en brique de pierres. Une idée à laquelle elle a vite renoncé. « Séparer cet espace du reste du salon par un mur fixe allait complètement à l' encontre de mon idée première, qui était justement d'ouvrir les esprits! J'ai donc opté pour un paravent japonais, aussi esthétique que mobile. »

Favoriser les échanges

Un an et demi après l'ouverture de son salon, Nadia Raho savoure son succès. « Les femmes voilées représentent dix pour cent de ma clientèle. Au début, elles ont eu connaissance de mon salon grâce à la presse. Le fait qu'un espace soit dédié aux femmes voilées avait fait grand bruit dans les médias locaux », précise la jeune femme. Aujourd'hui, c'est plutôt le bouche-à-oreille qui a pris le relais. «La salle d'attente, commune à toutes mes clientes, favorise les échanges, se félicite Nadia Raho. Parfois, cela peut faire tomber certains clichés. Les femmes ne portant pas le voile s'imaginent en effet que celles qui en font le choix ne sont jamais coiffées par des professionnels, ce qui est totalement faux. Seulement, elles font appel à des coiffeuses à domicile. » En créant ce salon et cet espace dédié, Nadia Raho savait qu'elle répondait à une demande forte. «Les femmes voilées aiment rester coquettes: elles se font des mèches, des chignons. Dans mon salon, elles trouvent un espace serein qui leur permet de rompre un temps avec leur quotidien tout en rencontrant d'autres femmes. »

Pour répondre aux attentes toujours plus nombreuses de ses clientes, Nadia Raho s'est s'associé à une esthéticienne indépendante qui, depuis la mi-septembre, vient compléter les prestations de son salon de coiffure. Son prochain défi? Développer le tissage américain, une technique d'extension de la chevelure très prisée... de la clientèle africaine.

Nadia Raho a aménagé un espace dédié aux femmes voilées (ci-dessus) dans son salon de coiffure.

Repères

> Raison sociale: Hair & Be
> Activité: Coiffure
> Ville: Le Havre (Seine-Maritime)
> Date de création Octobre 2009
> Dirigeante Nadia Raho, 26 ans
> Effectif: 2 personnes dont une apprentie
> CA 2009: 15 000 euros