Mon compte Devenir membre Newsletters

Le mailing non adressé, mode d'emploi

Publié le par

Se faire connaître, développer sa clientèle, diffuser son image ou faire valoir ses qualités. La diffusion de prospectus reste un vecteur de communication de premier ordre. Mais comment être certain des retombées? Tour d'horizon des bonnes pratiques.

@ FOTOLIA / TRITOOTH

On l'imagine démodé, voire désuet face à l'e-mailing ou au SMS. Pourtant, le mailing non adressé reste un média particulièrement efficace. Selon une étude récemment publiée par TNS Sofres/Adrexo, le prospectus rassemble chaque semaine 22 millions de lecteurs. De plus, distribué dans les boîtes aux lettres, il affiche un taux de pénétration six fois supérieur à n'importe quel autre média. Preuve qu'il demeure efficace: l'engouement de la grande distribution pour ce support. «Alors que les supermarchés Leclerc communiquent sur l'abandon progressif des prospectus au nom du respect de l'environnement, le volume de plis distribués pour le géant de la grande distribution a augmenté, dans le même temps, de 20 % », confie Frédéric Pons, p-dg d'Adrexo, opérateur postal spécialisé dans la distribution d'imprimés publicitaires. Les artisans et commerçants peuvent eux aussi tirer profit de ce vecteur de communication, même s'il faut pour cela un peu de méthode.

Cerner l'aire géographique

Le coût de votre mailing non adressé est davantage lié à sa distribution dans les boîtes aux lettres qu'à sa création ou son impression. Avant de vous lancer, commencez par définir l'aire géographique sur laquelle vous souhaitez communiquer. Contactez ensuite des entreprises spécialisées dans le routage des prospectus, comme MediaPost ou Adrexo. Indiquez-leur le nombre de communes sur lesquelles vous désirez être distribué. Ils vous donneront alors la quantité d'exemplaires à imprimer. A ce stade, il n'est pas encore possible de définir le coût total de votre opération, car le prix dépend notamment du poids de vos prospectus. Une fois cette étape franchie, vous devez réfléchir à la création de votre mailing.

Zoom
Créer un prospectus: combien ça coûte?

Vous avez créé votre prospectus avec votre ordinateur, mais ignorez combien l'impression va vous coûter? Connectez-vous sur www.logiprint.fr/fr/creer des prospectus.html. Cet imprimeur vous propose, à partir de questions simples de vous fournir un chiffrage précis en fonction de la taille du prospectus, de la quantité d'exemplaires ou encore du niveau de finition exigé. Répondez aux différentes questions puis cliquez sur «Calculer le prix sans engagement».

Travailler le message

Sans une bonne offre, il est inutile d'espérer des retombées. Selon les études menées par Adrexo, l'imprimé publicitaire est un média authentique, considéré par les destinataires comme une source d'information locale au profit du pouvoir d'achat. Qu'en conclure? Votre imprimé doit mettre en évidence une offre promotionnelle attractive. « Vouloir diffuser sa carte de visite est inutile car les retombées seront nulles, précise Frédéric Pons. Les gens s'attendent à trouver de bonnes affaires dans leur boîte aux lettres. C'est à ce prix qu'ils acceptent de recevoir des prospectus. »

A savoir
Cinq points-clés pour réussir son prospectus

1. Ne voyez pas trop petit: Plus le format est restreint, plus vous risquez de passer inaperçu. Un format type A5 est fortement conseillé.
2. Pensez à soigner l'offre: Pour que votre mailing soit efficace, proposez une offre promotionnelle attractive.
3. N'oubliez pas les informations-clés: Le prospectus doit drainer de nouveaux clients, précisez toutes vos coordonnées et faites figurer un plan d'accès.
4. Soignez l'identité visuelle: Si vous apposez un logo sur le prospectus, assurez-vous de la qualité et de la lisibilité de l'image. Une résolution de 300 DPI garantit une bonne qualité d'impression.
5. Mesurez le ROI: Sondez les clients qui arrivent suite au mailing pour déterminer son efficacité réelle. Vous pourrez ainsi calculer votre retour sur investissement (ROI).

Le choix déterminant du format

Lorsque votre prospectus est distribué dans les boîtes à lettres, il est inséré dans une liasse de sept à huit autres documents. Votre budget n'a sans doute rien à voir avec ceux de la grande distribution. La plus grande difficulté consiste donc à déterminer un format et des couleurs qui permettent à votre publicité de ne pas être noyée dans la masse. «Il existe des services clés en main offrant à la fois la création graphique, l'impression puis la distribution des prospectus », souligne Frédéric Pons. Pour autant, si vous possédez un ordinateur et quelques rudiments de création graphique, vous pouvez, par vos propres moyens, créer votre prospectus. Toutefois, gardez à l'esprit que le discours doit être simple, direct et efficace. Quant au format, un document de type A5 présente un excellent rapport qualité/prix et une bonne visibilité. Faites preuve d'originalité!