Mon compte Devenir membre Newsletters

Le froid de février a boosté la fin des soldes

Publié le par

@ FOTOLIA / QUEIDEA

La météo aura été le grand acteur des soldes d'hiver. Si la douceur du début de période a obligé les boutiques à fortement démarquer, le froid a permis d'écouler une bonne partie des stocks. Ainsi, les différents représentants du monde du commerce tablent sur «une baisse moins importante que prévu» pour ce cru 2012, voire à un niveau stable par rapport à l'année dernière. Les ventes en ligne ont, quant à elles, progressé de 9 %. Sur ce canal aussi, la météo a favorisé les ventes d'habillement dont le chiffre d'affaires a augmenté de 10 % sur les quatre semaines de cyber-soldes. Le panier moyen, qui était stable sur les premiers jours, a été porté par la baisse des températures, selon la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad). En outre, des enquêtes réalisées par les CCI d'Ile-de-France montrent un sentiment mitigé vis-à-vis de ces soldes d'hiver. En effet, un peu plus de la moitié des commerçants parisiens (57 %) sont satisfaits de leur chiffre d'affaires. Un pourcentage similaire dans le Val d'Oise. Mais ils sont la même proportion à considérer l'inverse dans les Yvelines. Un bilan qui reste donc, encore une fois, mitigé et très variable selon les secteurs et les canaux de vente.