Mon compte Devenir membre Newsletters

Le commerce alimentaire mise sur la proximité

Publié le par

Dans la distribution alimentaire, le créneau de la proximité est en plein essor. Ainsi, en centre-ville et en zone rurale, des formats plus adaptés aux nouvelles habitudes de consommation fleurissent. Panorama.

Pour satisfaire les consommateurs, tous les groupes de distribution alimentaire développent leur parc de supérettes.

@ CARREFOUR

Pour satisfaire les consommateurs, tous les groupes de distribution alimentaire développent leur parc de supérettes.

Pour faire leurs courses alimentaires, 53 % des Français privilégient leur centre-ville (source : TNS-Sofres, 2009). Conscients de cette demande, tous les groupes de la grande distribution restructurent leur parc de supérettes dans les coeurs de ville et village. Mais, comme l'explique Anna Jaegy, directrice de la communication pour le secteur proximité chez Carrefour, la tendance n ' est pas nouvelle : « Les centres urbains connaissent une évolution sociodémographique depuis plusieurs décennies, avec l'augmentation du nombre de seniors, par exemple. Un phénomène qui s'accentue surtout depuis le début des années 2000. » Depuis plus d'un an, le groupe développe ainsi l'enseigne urbaine Carrefour City (30 magasins à fin 2009) et son pendant rural, Carrefour Contact (35 en 2009), en plus des 1 600 points de vente en franchise Shopi, 8 à Huit et Marché Plus. A l'instar du groupe Casino (Vival, Spar, Marché Franprix, Petit Casino), il n'est pas question de supprimer la première génération de supérettes, car tous ces concepts se veulent complémentaires.

Les plus des nouvelles enseignes ? Des horaires d'ouverture larges, des caisses rapides, des offres «snacking» et des références bio et équitables. En ouvrant, cette année, une dizaine de magasins Chez Jean, Casino va même plus loin. Développée en partenariat avec le groupe de distribution de presse Relay, cette épicerie du nouveau millénaire combine libre-service, boulangerie, café, point presse et fleuriste.

Tous dans la course

Malgré la mutation partielle des mastodontes de l'alimentaire, les acteurs de la petite distribution résistent. Ainsi, la coopérative de commerçants indépendants du Système U complète sa stratégie : « Il y a un nouvel élan de consommation qui exige proximité, rapidité, services et prix bas. Nous réaffirmons donc notre position avec les magasins U Express et Utile », explique Thomas Bouquet-Nadaud, responsable projets marketing PDV Le groupe prévoit de tripler le parc U Express (130 points de vente au total) d'ici à fin 2010 et d'ouvrir une centaine de magasins Utile supplémentaires (348 en tout). S'il ne s'est pas encore lancé dans la course, le groupe Auchan ne déclare pas forfait et annonce tester sa nouvelle supérette, baptisée Auchan City, fin 2010. Idem pour le groupe Mousquetaires, qui va développer deux nouveaux formats : l'un rural (Intermarché Contact) et l'autre urbain (Intermarché Express).

Devenir franchisé du secteur

- Profil du franchisé
Entrepreneur, gestionnaire, personne seule ou couple.


- Investissement moyen
De 30 000 à 500 000 Euros


- Redevance annuelle
De 0,30 % à 1,50 % du CA HT


- Redevance publicitaire
De 0 à 0,50 % du CA HT environ