Mon compte Devenir membre Newsletters

La revanche du petit commerce se prépare

Publié le par

Si le commerce de proximité ne supplante pas encore les grandes surfaces, la tendance du supermarché tout-puissant semble ralentir, selon une étude de l'Insee sur l'évolution des différentes formes de commerces, publiée en juin. En effet, la baisse du petit commerce alimentaire s'est atténuée entre 1999 et 2007, par rapport à la période précédente (1993-1999), tandis que les secteurs des sports et loisirs, du meuble, du bricolage et du prêt-à-porter ont vu leur nombre de points de vente croître significativement. «Un dynamisme dû à l'évolution de la consommation des ménages, qui se déplace vers ces produits depuis une dizaine d'années, observe Benjamin Camus, chef de département à l'Insee. L'activité est donc plus rentable et engendre la création de commerces.» Dans le même temps, l'essor des grandes surfaces s'est ralenti: la croissance est passée de 2,9 à 2,3%. Cette tendance devrait se confirmer dans les prochaines années, selon l'Insee, en raison de l'augmentation de la population dans les centres-villes et les espaces ruraux, où le commerce de proximité est prépondérant.