Mon compte Devenir membre Newsletters

La restauration sous le coup de nouvelles obligations

Publié le par

Le secteur de la restauration est contraint de mettre de l'eau dans son vin. A compter du 1er octobre 2012, les restaurants traditionnels, cafétérias et établissements de restauration rapide sont tenus de justifier d'une formation en matière d'hygiène alimentaire. Concrètement, ils devront désigner au minimum une personne travaillant dans leur structure qui devra suivre une formation à l'hygiène, ou justifier d'une expérience professionnelle d'au moins trois ans au sein d'une entreprise du secteur alimentaire comme gestionnaire ou exploitant.

@ FOTOLIA / FREEPHOTO

Autre changement à venir: un amendement du député Fernand Siré qui pourrait rendre obligatoire la mention indiquant la nature des produits utilisés pour confectionner les plats des restaurateurs (frais, préparé, surgelé). Le but? Renforcer les informations à l'attention des consommateurs. Ils sauront ainsi si les plats qui leur sont proposés ont été, ou non, confectionnés dans l'établissement. Et ce, à partir de produits bruts ou de produits déjà transformés ou surgelés. Les modalités d'applications seront bientôt précisées par arrêté gouvernemental.