Mon compte Devenir membre Newsletters

La restauration rapide grignote des parts de marché

Publié le par

Les enseignes de restauration rapide proposant des pâtes, des salades ou des soupes à emporter se multiplient. Concurrents directs des sandwicheries et des fast-foods, l'ensemble de ces acteurs n'ont guère de peine à séduire les consommateurs adeptes du «manger vite et sain».

Salades, pâtes, soupes... Depuis quelques années, l'offre des enseignes de restauration rapide s'est étoffée, répondant aux attentes d'une clientèle toujours plus nombreuse.

Salades, pâtes, soupes... Depuis quelques années, l'offre des enseignes de restauration rapide s'est étoffée, répondant aux attentes d'une clientèle toujours plus nombreuse.

Repas équilibré, facile et rapide à manger: certains acteurs de la restauration rapide s'adaptent aux nouvelles habitudes alimentaires des consommateurs. Si le choix se limitait il y a quelques années aux sandwichs et hamburgers, il s'est depuis ouvert aux salades, aux pâtes ou aux soupes. « Le secteur répond à plusieurs attentes: des formules vite servies et des plats équilibrés », explique Thomas Battistini, créateur, en 2003, de l'enseigne Jour, positionné sur le créneau haut de gamme de la salade.

Plus de 24 000 points de vente

Selon le cabinet CHD Expert, spécialiste en consommation hors domicile, la période 2006-2011 a vu l'émergence de la restauration rapide, représentant plus de 24 000 points de vente en France. Un boom que confirme Franck Rihem, p-dg du groupe Nooï, positionné depuis 2006 sur le créneau de la vente de pâtes. « Le secteur conserve un potentiel de croissance élevé puisque la France peut accueillir jusqu'à 30 000 points de vente. »

L'une des clés du succès du secteur repose sur ses tarifs. Le ticket moyen se situant autour de 8 euros pour un menu avec pâtes et 10 euros pour une salade. Mais aussi sur l'innovation et la variété des produits. Ainsi, la chaîne Nooï propose à ses clients de composer eux-mêmes leur plat avec la sauce de leur choix et différents «toppings» (suppléments). L'enseigne détient 75 points de vente et affiche un développement soutenu avec l'ouverture d'une quinzaine de points de vente par an. La franchise Jour propose, de son côté, plus de 40 ingrédients pour réaliser sa salade. D'autres misent sur l'authenticité de leurs recettes. Trois ans après sa création, l'enseigne de restauration rapide africaine Yassa Fast Food possède quatre points de vente et réalise un chiffre d'affaires médian de 400 000 euros par boutique. Ses produits-phares? Le maffé et le yassa, des plats en sauce sénégalais. «La clientèle recherche de plus en plus des mets authentiques », explique le créateur Souaibou Koita, qui envisage d'ouvrir deux boutiques en 2012. Le commerçant propose aussi une livraison à domicile. Une autre façon de séduire sa clientèle.

Devenir franchisé du secteur

- Profil recherché
Qualité de commerçant et de chef d'entreprise.


- Investissement moyen
Entre 300 000 et 500 000 Euros.


- Droits d'entrée
Entre 20 000 et 55 000 Euros.


- Redevance directe
Entre 5 et 6 % du CA HT.