Mon compte Devenir membre Newsletters

La restauration à thème fait recette

Publié le par

Avec leurs formules attractives, leurs concepts dans l'air du temps et leurs propositions renouvelées régulièrement, les enseignes de restauration à thème continuent de gagner des parts de marché.

Innovation, bon rapport qualité-prix et production sécurisée, telle est la recette gagnante des enseignes de restauration à thème. En période de vaches maigres, la priorité des clients reste le prix. « Avec la crise, le prix psychologique d' une formule déjeuner est aujourd'hui de 16 euros », souligne Antoine Barreau, directeur général de Del Arte, enseigne de restauration italienne, dont le réseau devrait atteindre 100 unités à la fin de l'année.

Les atouts des réseaux

Les réseaux ont été les premiers à répercuter la baisse de la TVA à 5,5 % sur les produits de leur carte. « Ils ont presque tous joué le jeu, contrairement aux indépendants pour qui cette mesure fut avant tout un plan de sauvetage. Ces derniers ont perdu des parts de marché au profit des réseaux », analyse Laurent Caraux, président fondateur de la chaîne El Rancho, enseigne de restauration tex mex de 25 établissements en France, dont un tiers en franchise. Autre point fort des réseaux: la traçabilité. « En période de crise, le client a besoin d'être rassuré par un environnement sain. Notre force est de proposer une offre sécurisée grâce à des contrôles d'hygiène permanents », souligne Antoine Barreau. Autre atout du secteur, sa capacité d'innovation. Grâce au département R & D du groupe Le Duff, l'enseigne Del Arte va jusqu'à proposer 50 nouvelles recettes par an.

L'innovation culinaire ne fait pas tout. Il faut séduire le client en peaufinant son concept. Ainsi la Boucherie (63 restaurants dont 51 en franchise), spécialiste des recettes à base de viande, associe une atmosphère conviviale à une décoration et une architecture inspirées d'une boucherie traditionnelle. Même les serveurs sont en tenue de boucher. Les perspectives restent bonnes pour les enseignes de restauration à thème. Par an, Del Arte ambitionne d'ouvrir une vingtaine d'unités, El Rancho une moyenne de 3 à 4 nouveaux restaurants et la Boucherie devrait dépasser le cap des 100 unités en 2011.

Chez El Rancho, le décor et le contenu exotique des assiettes invitent au voyage.

Devenir franchisé du secteur

- Profil recherché
Cadre, chef d'entreprise ou investisseur, doté de qualités commerciales et managériales.


- Investissement hors achat du magasin
De 400 à 1 650 kEuros.


- Droits d'entrée
De 40 000 à 55 000


- Redevances directes (en % du CA HT)
4 à 5 %


- Redevance publicitaire (en % du CA HT)
De 0,8 à 2 %.