Mon compte Devenir membre Newsletters

La rentrée en grande classe

Publié le par

Au fil des numéros, retrouvez des exemples d'agencements de devanture et leur explication. Ce mois-ci, l'étalagiste Natacha Fromentin-Jarrier livre l'une de ses réalisations pour une boutique d'articles de bureau. Décryptage...

Une vitrine ouverte sur l'intérieur du magasin, sans éclairage spécifique, avec des agendas et de petits objets de papeterie à mettre en valeur: autant de contraintes que Natacha Fromentin-Jarrier a dû prendre en compte pour la réalisation de cette devanture. Le commerçant souhai tait également un show- room de présentation de sa gamme de produits au premier étage (voir photo ci- contre). L'étalagiste a donc décidé de recréer l'univers chaleureux et intime d'une maison, en matérialisant des étagères et des bureaux qui se retrouvent aussi en vedettes en vitrine. Elle s'est jouée des inconvénients existants en créant perspective et interaction avec le passant, qui a l'impression d'assister à une scène de la vie quotidienne en voyant les clients déambuler dans le décor qu'elle a créé. Pour la réalisation de ce type de vitrine, comptez de 1 000 à 1 500 Euros HT, hors showroom.

1 L'idée

Entièrement réalisée en sticker blanc, la vitrine ne nécessite qu'une heure de pose: «C'est idéal pour le commerçant et les clients, qui ne sont pas longtemps indisposés», souligne l'étalagiste. Le temps de réalisation en amont est plus important, elle a en effet tout dessiné elle-même et fait fabriquer spécifiquement les éléments du décor par son fournisseur.

2 L'astuce

Pour attirer l'oeil sur cette vitrine en retrait de la rue, Natacha Fromentin-Jarrier l'a meublé de haut en bas, de gauche à droite. «Cela donne un coup de projecteur sur la vitrine. C'est une invitation à découvrir, de plus près, des détails qui la compose», explique la professionnelle.

3 L'ambiance

Pour donner du caractère à sa devanture, l'étalagiste a opté pour un style BD en noir (enseigne du magasin) et blanc (sticker). Dans la partie gauche de la vitrine, où elle met en valeur des agendas dédiés aux femmes, elle ajoute quelques touches féminines (coeur, fleur, cadres).

4 La mise en valeur des produits

Natacha Fromentin- Jarrier intègre les articles à mettre en valeur en tant qu'éléments du décor. Ici, elle suspend des sacoches aux fausses patères murales en sticker grâce à des ventouses. Dans la vitrine de gauche, elle dépose des agendas sur le bureau fictif.

Parcours
Natacha Fromentin-Jarrier

Après des études en étala- gisme et en merchandising, au sein de l'école spécialisée Négocia, et un parcours professionnel en France et en Angleterre, Natacha Fromentin-Jarrier s'est lancée en indépendante en 2007. Elle répond aux besoins en matière d'image: création de vitrines, de showroom, de stands... Ses clients? Des commerçants des quatre coins de la France.


> Rens.: natacha@sweet-pea.fr