Mon compte Devenir membre Newsletters

La franchise fond pour le chocolat

Publié le par

Une consommation en évolution régulière, des enseignes en franchise dynamiques... Le secteur du chocolat est en pleine forme, malgré le contexte économique actuel. Avis aux amateurs.

Diététique, aphrodisiaque, antidépresseur... Les vertus attribuées au chocolat sont innombrables. Elles expliquent sans doute la progression annuelle régulière de 3% des ventes de chocolat. «C'est un produit dont les bénéfices pour la santé sont de plus en plus médiatisés», explique Mario Catena, directeur général de De Neuville. «Un ballotin de chocolats est un cadeau facile à offrir lors d'une invitation à dîner», renchérit Sylvain Quidel, responsable France de Leonidas. Si 85% de la production sont distribués en grandes surfaces, 15% proviennent de commerçants indépendants: boulangeries, kiosques, stations-service et détaillants spécialisés. Parmi ces derniers, les réseaux de franchise sont particulièrement dynamiques. Pour l'année 2009, le Belge Leonidas compte 17 nouveaux points de vente tandis que l'enseigne Roland Réauté en dénombre cinq et De Neuville, sept. La progression prévue pour 2010 est à peu près identique à celle de 2009 pour la plupart des acteurs du secteur.

@ ROLAND REAUTE

Un secteur boosté par les enseignes en franchise

Pour Francis Boucher, président de la Confédération des chocolatiers, confiseurs et biscuitiers, la progression régulière du marché tient non seulement à la consommation, mais aussi au dynamisme qu'insufflent les enseignes en franchise, notamment à travers la création de nouveaux produits: l'enseigne haut de gamme Cacao et chocolat, créée en 1998 et qui s'ouvre aujourd'hui à la franchise, lance ainsi le chocolat d'apéritif, au mojito, au sel de Guérande ou au poivre du Sichuan. La tendance actuelle est au chocolat dit «français», par opposition à l'école belge, qui a longtemps dominé le secteur. La différence? Le chocolat hexagonal contient moins de sucre mais davantage de cacao.

La dynamique des enseignes en franchise tient en partie aux nouvelles recettes qu'elles élaborent régulièrement.

@ DE NEUVILLE

La dynamique des enseignes en franchise tient en partie aux nouvelles recettes qu'elles élaborent régulièrement.

Devenir franchisé

- Profil recherché
Entrepreneur, gestionnaire, passionné par l'univers du chocolat


- Investissement moyen
De 50 000 à 150 000 Euros


- Droits d'entrée
De 12 500 à 30 000 Euros


- Redevance annuelle
De 2% à 4% du CA HT


- Redevance publicitaire
De 0 à 2% du CA HT environ