Mon compte Devenir membre Newsletters

La climatisation, un confort pour vos équipes et vos clients

Publié le par

S'équiper d'un système de climatisation est un investissement coûteux. Afin de rentabiliser au mieux son achat et son entretien, le choix du modèle doit être effectué avec méthode. Explications.

@ GETTY IMAGES/ DIGITAL VISION

Depuis la canicule de 2003, la climatisation, plus qu'un simple confort, est devenue une nécessité pour les magasins: «On estime qu'une journée sans climatisation entraîne une perte de 30% du chiffre d'affaires», indique Stéphane de Rosa, responsable grands comptes et enseignes pour le fabricant Airwell. De quoi faire réfléchir les plus sceptiques! Vitrine exposée plein sud, normes d'hygiène strictes... La climatisation trouve son utilité dans de nombreux cas. Elle permet notamment d'abaisser le taux d'humidité du magasin ou de lutter contre le bruit et la pollution puisque vos portes restent fermées, même en plein été. Mais pour profiter au mieux de votre installation, encore faut-il choisir le bon modèle de climatisation.

Il existe trois familles de systèmes: les monoblocs, les splits et les installations centralisées. Les monoblocs et certains systèmes splits sont mobiles, les autres sont des installations fixes. Disponibles dans les grandes surfaces de bricolage, les systèmes mobiles sont peu coûteux, mais peu efficaces dans un commerce. Ils nécessitent d'avoir une porte ou une fenêtre ouverte et sont assez bruyants. Les systèmes fixes sont plus onéreux, mais tous sont réversibles, c'est-à-dire qu'ils servent de chauffage l'hiver. Les climatiseurs monoblocs sont constitués d'une seule unité regroupant toutes les fonctions. Ils se déclinent en trois versions: mobile, fixe et «window», ces derniers existant en version «air» et en version «eau». «S'ils s 'intègrent facilement dans les petites surfaces, ils sont peu puissants et bruyants. Nous ne les recommandons pas aux commerçants», explique Christian Nicolas de la direction marketing d'EDF.

Quant aux modèles splits, ils combinent deux unités, reliées entre elles par une canalisation véhiculant le fluide frigorigène. La première est placée à l'extérieur afin d'évacuer l'air chaud; la seconde, située à l'intérieur, diffuse l'air rafraîchi. Là aussi, certains modèles peuvent être mobiles. Leur principal atout face aux monoblocs? Le confort acoustique, la partie la plus bruyante pouvant être mise dans une arrière-cour par exemple.

La climatisation centralisée, elle, est adaptée si votre magasin est composé de différentes pièces: plusieurs cabines de soins dans un institut de beauté, boutique sur deux étages, vestiaire et bureau... Il existe trois types de climatisation centralisée: le multisplit, le système gainé et le plancher chauffant/rafraîchissant. Le premier est composé d'une unité frigorifique extérieure et de plusieurs diffuseurs (muraux, plafonniers ou autres), limitant la place occupée par l'unité extérieure. Le système gainé, proche du multisplit, et le plancher chauffant/rafraîchissant sont, quant à eux, intégrés dans le bâtiment, en général lors de sa construction. Evidemment, ces installations centralisées sont plus onéreuses mais leur double utilisation est rentabilisée par une consommation maîtrisée de l'énergie consommée. Enfin, les systèmes à eau, coûteux et peu écologiques, ne doivent être choisis qu'en dernier recours.

Etablir le bon diagnostic

 

Afin de choisir le bon système, réalisez un diagnostic détaillé avec votre installateur: «De nombreux éléments sont à considérer, prévient Olivier Michoux, consultant prescription grands comptes pour le fabricant Daikin, comme le volume des locaux, le nombre de personnes y évoluant, la présence de machines, l'exposition au soleil ou le bâtiment lui-même.» Et, bien sûr, votre budget! Vérifiez que votre devis comprend un bilan thermique et technique, un descriptif des équipements, le coût des matériels, de l'installation, du service après-vente et de la maintenance. Les travaux peuvent faire grimper la facture, «par exemple s'il faut installer l'unité extérieure hors de la surface de vente», précise Olivier Michoux. Globalement, comptez entre 70 et 120 Euros/m2 pour le matériel et la pose. Aussi, pour rentabiliser au maximum votre investissement, mieux vaut choisir un modèle réversible, doté d'une fonction chauffage. Le matériel coûte entre 5 et 15% plus cher à l'achat, mais vous n'aurez qu'une seule installation à entretenir. Enfin, soyez attentif à l'entretien de votre système, qui peut être pris en charge dans un contrat de maintenance. Vous serez ainsi assuré de son bon réglage et d'une intervention rapide en cas de panne afin de recevoir vos clients dans un cadre agréable... et propice aux achats!

Qui contacter?

Parmi les fabricants de matériels :Airwell, Atlantic, Carrier, Daikin, Hitachi, Mitsubishi, Panasonic, Siat, Toshiba, Trane, Technibel. Parmi les installateurs: Les Climaticiens de France (groupement d'indépendants), Climsure (fédération d'indépendants et partenaire d'EDF).

A SAVOIR
Le «Conseil climatisation» d'EDF

Service gratuit de diagnostic, destiné notamment aux commerçants, le «Conseil climatisation» d'EDF vous aide à choisir votre installation. Après une première évaluation de vos besoins par téléphone Tél.: 0810333 776 (prix d'un appel local). , un conseiller vous adresse un bilan avec des brochures explicatives et vous met en relation avec un installateur agréé. EDF propose également une garantie facultative de cinq ans (pièces, main-d'oeuvre et déplacement), à condition d'avoir souscrit au préalable un contrat de maintenance auprès d'un installateur, et un système de financement par LOA (location avec option d'achat).

Mot clés : système |

A lire aussi

Virginie Grolleau