Mon compte Devenir membre Newsletters

Ils éditent un magazine pour attirer le chaland

Publié le par

Reflets, c'est le nom du magazine annuel des commerçants de Saint-Etienne, créé par la Fédération des associations de commerçants. Une initiative qui a déjà ses adeptes: le stock de revues est épuisé et de nouveaux clients affluent.

Reflets a été édité à 70000 exeplaires.

Reflets a été édité à 70000 exeplaires.

En quelques semaines J'ai vu arriver une dizaine de nouveaux clients, qui m'ont connu par le biais de Reflets», se félicite Serge Notar, body pierceur à Saint-Etienne. «Dès le lendemain de sa parution, les clients m'ont parlé du magazine et de nouvelles têtes sont apparues», renchérit Jean-Jacques Rivoire, luthier. Si ces commerçants sont heureux, c'est qu'ils ont pu figurer, gratuitement, dans les pages de Reflets, quartiers, coeurs de vie. Réalisée par la Fédération des associations de commerçants de Saint-Etienne (Fascaps), cette publication annuelle de 148 pages a vu le jour au mois d'octobre dernier. «Les commerçants et leurs clients nous demandent encore de nouveaux exemplaires!», se félicite Eric Berlivet, président de la Fédération. Disponible dans les mairies et autres institutions locales, le magazine a été distribué avec le journal régional Centre Dimanche, le premier dimanche d'octobre. Au total, 70 000 exemplaires ont été édités. Un bus aux couleurs de Reflets a circulé dans les différents quartiers de la ville et a permis aux Stéphanois de participer à un jeu concours. A gagner: un voyage, de nombreux chèques-cadeaux de 250 Euros et des pass de transports en commun.

Plus qu'un annuaire ou un guide, cette publication se veut, comme son nom l'indique, le reflet du dynamisme et de la richesse de la vie commerçante et artisanale stéphanoise. La Fédération a choisi d'y aborder toute l'actualité de la ville à travers des articles consacrés aux commerçants, aux artisans et à la consommation.

La Fascaps fédère 22 associations, qui regroupent au total près de 3 500 commerçants et artisans. Le magazine contient les interviews et témoignages de 350 d'entre eux. «Il nous faudra donc dix ans pour représenter tous les commerçants de la ville», s'amuse Eric Berlivet. Le choix des commerçants s'est fait de façon aléatoire. Dans chaque quartier, l'association a désigné un commerçant «réfèrent», qui a lui-même choisi quels commerces allaient être présentés dans le magazine. Une agence de communication, Caraïbe, a été sélectionnée pour réaliser la maquette et prospecter des annonceurs, pour environ 45 000 Euros de recettes publicitaires. «Cela nous a aidés à compléter le financement du projet», précise Eric Berlivet. Des journalistes locaux ont également été mis à contribution pour les interviews des commerçants. Le tout pour un budget de 130000 Euros, pris en charge dans le cadre d'un plan Fisac (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce). Devant le succès de cette opération, le projet est déjà reconduit pour l'année prochaine, mais il sera alors entièrement financé par la Fédération.

Repères

- NOM
Fédération des H associations stéphanoises des commerçants, artisans et prestataires de services (Fascaps)
- VILLE
Saint-Etienne
- PRESIDENT Eric Berlivet
- ANNEE DE CREATION 1999
- NOMBRE d'associations adhérentes 22