Mon compte Devenir membre Newsletters

Il vend une maison aux enchères inversées

Publié le par

L'idée de Patrick Pralong, agent immobilier, pour vendre vite et bien une maison? La mettre aux enchères... inversées. Un pari risqué, tant pour les propriétaires que le commerçant mais qui s'avère payant Patrick Pralong ayant pris soin de médiatiser l'événement.

Une seule maison trône dans la vitrine de l'agence immobilière Dauta à Bergerac. Ici, les traditionnelles affichettes vantant les mérites des biens immobiliers détenus par l'agence font place à une photo géante (4 m2) et à un compteur qui indique le prix actuel de la maison: 195 000 Euros* Nous sommes le 7 avril 2009. Le lendemain la maison n'est plus qu'à 194 000 Euros... Et il en va de même tous les jours, hors week-end: le prix de la maison baisse de 1 000 Euros à midi pile.

A l'origine de cette initiative inédite? Patrick Pralong qui cherche alors un moyen de vendre cette maison, rapidement et dans les meilleures conditions. Il présente son idée au couple de vendeurs qui, médusé puis séduit, accepte le marché. «Les propriétaires ont trouvé le projet un peu fou mais, au vu du contexte difficile dans l'immobilier, ils ont décidé de me faire confiance», témoigne le commerçant. D'ailleurs, le pari est-il si risqué? Pour les vendeurs, le risque est mesuré puisque Patrick Pralong a connaissance d'une offre à 130 000 Euros. La maison part d'ailleurs à plusieurs dizaines de milliers d'euros au-dessus de ce montant et en seulement un mois et demi.

De France 3 à TF1, en passant par RTL et NRJ, nombreux sont les médias à avoir relayé la vente aux enchères inversées menée par l'agent immobilier Patrick Pralong.

De France 3 à TF1, en passant par RTL et NRJ, nombreux sont les médias à avoir relayé la vente aux enchères inversées menée par l'agent immobilier Patrick Pralong.

Un coup de pub et de maître

En revanche, pour l'agent immobilier, il en allait de sa réputation. «J'ai pris des risques avec cette opération. Je suis à la tête d'une agence reconnue pour son professionnalisme depuis 50 ans... On m'attendait au tournant», assure-t-il. D'autant qu'il saisit l'occasion pour attirer l'attention sur son agence. Il contacte alors le quotidien régional Sud Ouest qui dépêche un journaliste et un photographe. Résultat? Le journal lui consacre une pleine page. Puis c'est l'effet boule de neige: mentions à la radio (France Bleu, RTL, etc.), direct sur NRJ, reportages sur France 3 dans son édition régionale, France 2 et TF1 pour le 13 heures, et même à l'étranger, grâce à l'Agence France-Presse... Une déferlante médiatique à laquelle ne s'attendait pas Patrick Pralong. «Je pensais créer l'événement localement mais pas au niveau national et encore moins international», s'étonne encore l'agent immobilier. Reproduira-t-il l'opération? Patrick Pralong a reçu quelques demandes, auxquelles il n'a pas donné suite. «Les propriétaires voulaient gonfler le prix de départ. Mais ce n'est pas le concept. Cette maison je l'ai mise en vente au prix du marché. D'ailleurs, les enchères inversées ne peuvent pas convenir à tous les biens. Là, il s'agissait d'une maison pleine d'atouts qui pouvait intéresser un large public.», conclut-il.

Repères

> Nom commercial Agence Dauta
> Activité Agence immobilière
> Ville Bergerac (Dordogne)
> Année de reprise 2002
> Dirigeant Patrick Pralong, 51 ans
> Effectif 2 personnes
> CA 2008 200 000 Euros