Mon compte Devenir membre Newsletters

Il réinvente le commerce rural

Publié le par

Authenticité. Convaincu que le commerce de proximité va reprendre ses droits, Bruno Crapon ouvre, en deux ans, un magasin de fleurs et une quincaillerie en zone rurale. Après une carrière dans la grande distribution, le commerçant fait le choix d'un concept «à l'ancienne».

 

Bruno Crapon

«Au même titre qu'une école, un commerce fait vivre un village.»

Qu'est-ce qui peut motiver un commerçant à investir à Captieux, bourg girondin de 1 400 habitants ? « Au même titre qu'une école, un commerce fait vivre un village. Sans cela, il n'a pas de raison d'être », affirme Bruno Crapon, créateur et dirigeant de deux magasins. S'il demeure convaincu du retour du commerce de proximité, le professionnel cherche surtout à développer un concept adapté et complet. Depuis 2007, Jardi' Village propose ainsi fleurs coupées, graines, articles d'animalerie et de loisirs. « L'idée n'était pas de vendre seulement des produits de dépannage, comme le font certains commerces ruraux, mais de créer un magasin à part entière », argumente-t-il. Un objectif semé d'embûches : remettre au goût du jour un local, obtenir le soutien des banquiers et, enfin, attirer une clientèle rompue aux achats en grandes surfaces. L'effort se révèle payant et, en octobre 2009, Bruno Crapon répète l'expérience, toujours à Captieux, en ouvrant Bazar'Village. Cette quincaillerie rassemble près de 3 000 références en bricolage, articles de maison, électroménager et bientôt jouets.

A l'ancienne, version XXIe siècle

Avec ses deux magasins «à l'ancienne», Bruno Crapon est conscient de revenir à une forme de commerce éloignée des tendances actuelles. Aussi, à Jardi' Village et Bazar'Village, on ne trouve ni promotions à tous les rayons, ni offres de crédit poussant à la consommation. Selon lui, en zone rurale, les services adaptés à la clientèle demeurent le conseil, la livraison et le choix. Pour remplir ce dernier critère, il met d'ailleurs à la disposition de ses clients les catalogues de ses fournisseurs et gère les commandes au cas par cas. Comme il y a 40 ans... mais avec Internet !

Cependant, les nouvelles technologies ne constituent pas sa seule arme. « Le concept ne peut fonctionner que si les prix sont alignés sur ceux des grandes surfaces », explique le commerçant. Sa force ? Acheter en direct auprès des fournisseurs. En effet, après plus de vingt ans en tant que directeur des achats dans la grande distribution, Bruno Crapon en connaît un rayon sur l'art délicat de la négociation. Enfin, même s'il ne s'attend pas à un retour sur investissement avant cinq ans, il envisage de développer son concept en franchise et ainsi faire revivre d'autres communes rurales.

Bio

- 1960
Naissance à Tallence (Gironde).
- 2007
Bruno Crapon ouvre Jardi'Village à Captieux (Gironde).
- 2009
Dans la même commune, il ouvre une quicaillerie, Bazar'Village.