Mon compte Devenir membre Newsletters

Il régale les gourmands au régime

Publié le par

Diversification. Le pâtissier Guy Roux fait fondre ses pâtisseries, du moins en termes de calories. Déculpabilisée, sa clientèle se rue dans son commerce. Face à ce succès, il s'attelle à l'élaboration de nouvelles gammes de glaces et de chocolat diététiques.

Les clients de la pâtisserie Guy Roux n'ont pas tous mauvaise conscience en sortant du magasin, les bras chargés de gourmandises. En effet, depuis fin mars, cet artisan du sucré leur propose des douceurs basses calories: deux verrines et trois portions individuelles de gâteau aux saveurs fruitées, chocolatées et même une création à base de coquelicot. Deux mois après le lancement, il comptabilise 700 pâtisseries allégées écoulées, soit 20 % de ses ventes, achetées par une partie de sa clientèle habituelle et par de nouveaux aficionados. Un succès pour cette initiative mise en place pour «coller à l'air du temps», affirme le professionnel.

Pour ce faire, Guy Roux commence par prendre conseil auprès d une diététicienne pour être en conformité avec la loi. Ainsi, en élaborant des produits comprenant moins de 2% de sucre et de matières grasses, il peut les présenter sous la dénomination «pâtisseries allégées». Après trois mois dessais avec des édulco- rants naturels et des matières grasses végétales, il procède à des séances de dégustation auprès de son entourage, constitué de fidèles clients et de connaissances, soit une quarantaine de personnes. «Ce n'est pas compliqué de limiter le sucre, mais créer de l'onctuosité et une belle texture sans gras est plus complexe», témoigne l'artisan. Ses tentatives séduisant son panel de goûteurs, il décide de les commercialiser à tarifs et marges équivalents aux autres pâtisseries.

Repères

- Raison sociale
Pâtisserie Guy Roux
- Activité
Pâtisserie
- Ville
Mazamet (Tarn)
- Année de reprise
2005
- Dirigeant
Guy Roux, 44 ans
- Effectif
6 personnes
- CA 2008
250 000 Euros

Le pâtissier tarnais, Guy Roux, compte étoffer sa gamme de douceurs allégées constituée pour l'heure de deux verrines et detrois gâteaux individuels.

Le pâtissier tarnais, Guy Roux, compte étoffer sa gamme de douceurs allégées constituée pour l'heure de deux verrines et detrois gâteaux individuels.

Une com'loin d être «light»

De l'affichage en vitrine à la formation des vendeuses sur ces nouveaux produits, le pâtissier entend valoriser ses créations originales. Aussi, en plus de répondre aux demandes de la presse - qu'il prend soin de solliciter -, il met en place un plan de communication pour un investissement de 2 000 Euros HT. Celui-ci comprend une cinquantaine d'affiches et 2 000 prospectus disséminés dans un périmètre local (chez les diététiciens, dans les salles de sport...). Mais Guy Roux ne compte pas s'arrêter là. Il élabore actuellement des glaces et des sorbets allégés pour la saison estivale. La gamme sera complétée, en septembre, par le chocolat basses calories. Nouvelle ambition du pâtissier: ouvrir une pâtisserie dédiée à 100 % à ces produits allégés dans une ville à plus fort potentiel, telle Toulouse, à 90 km de Mazamet.