Mon compte Devenir membre Newsletters

Il filme ses cuisiniers au travail

Publié le par

Utiliser un système de télésurveillance inversé pour filmer ses cuisiniers et retransmettre les images en salle. C'est l'idée médite qu'a eue Lionel Coint, gérant du restaurant gastronomique L'Endroit, à Valenciennes (Nord). Installé auparavant dans une petite bourgade des environs, le restaurateur a souhaité s'implanter en centre-ville, où l'activité économique est plus dynamique. En septembre 2003, il reprend le fonds de commerce d'un ancien salon de coiffure. «Nous cherchions à faire connaître le changement d'activité à la clientèle locale. Nous avions besoin d'un système original pour faire parler de nous». Au départ, le restaurateur pense installer la salle de telle sorte que les clients puissent jeter un coup d'oeil curieux sur les cuisines. Mais il renonce bien vite. «Cela aurait perturbé les cuisiniers.» Lionel Coint se met donc en quête d'un autre système. Très vite, l'idée d'une caméra inversée s'impose. L'installation lui coûte 6000 Euros. La caméra montre une vue générale des fourneaux. Quant aux images, elles sont diffusées sur un écran plasma de 116 cm, accroché au mur, comme un tableau. «Aujourd'hui , ce dispositif fait totalement partie de notre identité, souligne Lionel Coint. Les clients y sont habitués et ne pourraient plus s'en passer». Ce système permet au restaurateur de véhiculer les valeurs de son établissement. «Nous travaillons dans les règles de l'art et n'avons rien à cacher. Le client est assuré de ne pas manger de produits congelés et peut le vérifier à tout moment». Si certains pensent qu'il ne s'agit pas de vraies images diffusées en direct, ils sont invités à aller le vérifier en cuisine. Autre avantage: ils sont plus indulgents si le service se fait long. «Ils voient bien quand nous sommes débordés!»

Lionel Coint a instauré un système innovant de caméras pointées vers les cuisines de son restaurant, «L'Endroit».

@ DR

Lionel Coint a instauré un système innovant de caméras pointées vers les cuisines de son restaurant, «L'Endroit».

Repères

- RAISON SOCIALE
L'Endroit
- VILLE
Valenciennes(Nord)
- DIRIGEANT Lionel Coint, 38 ans
- EFFECTIF
6 salariés et 2 apprentis
- CA HT 2006
500000 euros