Mon compte Devenir membre Newsletters

Il défie les clichés et la malbouffe

Publié le par

Intronisé ambassadeur de la gourmandise en mars 2010, Jean-Pierre Crouzet s'affiche comme le défenseur du patrimoine culinaire français. Président de deux confédérations professionnelles, il est un porte-parole entreprenant et infatigable pour ses pairs.

A 67 ans, Jean-Pierre Crouzet, dirigeant d'une boulangerie à Niort (Deux-Sèvres) et président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française, s'insurge contre tous les clichés, et particulièrement celui qui associe la gastronomie à un niveau de revenus élevé. « Je me bats depuis plus de 30 ans pour promouvoir et valoriser ce patrimoine auprès du public et des institutions. Lorsque l'on me dit que le bien manger est inaccessible, je m'inscris en faux. » C'est pour promouvoir cette culture si française que Jean-Pierre Crouzet a intégré l'académie de la Gourmandise en mars 2010. Sa mission? Mettre en valeur les savoir-faire des terroirs et les préserver des tendances qui voudraient les aseptiser.

@ CHRISTOPHE CHARZAT

Jean-Pierre Crouzet
Président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française

«Ce qui nous rassemble, c'est cette même volonté de préserver nos traditions culinaires.»

Un chef d'entreprise confiant et pédagogue

Généreux et courtois, l'homme prêche la bonne parole dans les collèges et les lycées. «Je souhaite inculquer les bonnes pratiques aux jeunes. J'espère aussi que soit proposée dans les cantines scolaires une nourriture de qualité et équilibrée. Le débat est en cours avec les pouvoirs publics. » Jean-Pierre Crouzet sait que son combat n'est pas gagné d'avance. « Nous n'en sommes encore qu'aux fondations mais tous les académiciens ont ce même objectif d' excellence. Ce qui nous rassemble, c'est cette même volonté de préserver nos traditions culinaires. »

Il faut dire que Jean-Pierre Crouzet est un initié. Depuis 1996, date à laquelle il est nommé président de la Confédération nationale de la boulangerie, il est en première ligne dans les médias pour défendre les intérêts de la profession (défense des traditions, du juste prix). Et, pour que son action de lobbying soit encore plus efficace, cet amoureux du goût accepte, en juin 2010, la présidence de la Confédération générale de l'alimentation en détail. Il parcourt les salons et les manifestations pour défendre dans l'Hexagone les métiers du commerce de proximité. Si cette fonction l'occupe quatre jours par semaine, il n'en oublie pas moins son entreprise, à Niort, fondée en 1971. Une de ses plus grandes fiertés. « Lorsque je me déplace sur Paris, je pars l'esprit tranquille car je sais que mes salariés portent mes valeurs au quotidien. J'ai créé seul mon entreprise et, aujourd'hui, j'emploie 25 collaborateurs qui me ressemblent », aime-t-il à dire.

Bio

> 1943 Naissance à Aytré (Charente-Maritime).
> 1971 Création de sa boulangerie l'Epi Niortais.
> 1996 Président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française.
> Juin 2010 Président de la Confédération générale de l'alimentation en détail.

Mot clés :

Mallory Lalanne