Mon compte Devenir membre Newsletters

Géolocalisation: vous ne pourrez bientôt plus y couper

Publié le par

La géolocalisation des commerces se développe au même rythme que les smartphones dans les poches des Français. Technologie de pointe il y a quelques années, elle est désormais entrée dans les usages pour de nombreux consommateurs. Qu'en est-il pour le commerce de proximité?

A quoi peut servir la géolocalisation pour un commerce? Voici une bonne question à se poser, à l'heure où les ventes de smartphones augmentent en France de façon exponentielle. En effet, elles sont estimées à 12 millions d'exemplaires en 2011 par l'institut d'étude GfK. Soit 12 fois plus qu'en 2008! Mieux encore: selon une étude Accenture réalisée en 2010, près de quatre possesseurs de smartphones sur cinq souhaiteraient pouvoir télécharger des coupons de réduction directement sur leur téléphone. Et les trois quarts aimeraient les recevoir en temps réel, sur leur lieu d'achat.

Concrètement, qu'est-ce que la géolocalisation? Cette technologie permet, notamment, de localiser géographiquement une personne connectée à un site web ou à une application mobile. Un commerçant peut donc se servir de ces informations pour lui envoyer des offres ciblées et... localisées. Par exemple, faire parvenir une promotion à une personne se trouvant à côté de sa boutique par SMS, MMS ou via une application téléchargée par le mobinaute. Bien entendu, pour réaliser ces opérations, vous devrez faire appel à un prestataire spécialisé dans le marketing mobile comme LaSer, Compario, Admoove ou encore Adelya.

Inspirez-vous des grandes enseignes

Le développement des outils de mobilité auprès du grand public offre donc de nouvelles opportunités pour les commerces de toute taille. Les marques et les grandes enseignes l'ont bien compris et lancent régulièrement des applications mobiles. Ainsi, Courtepaille ou But redirigent les mobinautes vers le restaurant ou le magasin le plus proche d'eux, en fonction de leur situation géographique. Chez Auchan, une application permet au client d'être géolocalisé dans le magasin et de recevoir, en direct, les offres commerciales correspondant au rayon où il se trouve. Autre exemple dans l'immobilier commercial, le gestionnaire Unibail-Rodamco a mis en place un programme de fidélisation au travers des smartphones pour sept de ses centres commerciaux en France. Ainsi, les clients qui visitent plus d'une fois par semaine l'un des sites reçoivent de nombreux avantages directement sur leur mobile: places de cinéma, promotions...

@ BLIKBLINK / FOTOLIA

Etudiez les usages de votre clientèle

Cependant, avant de vous lancer dans l'aventure, « vérifiez bien que ce type de solution est pertinent pour votre commerce, rappelle Philippe Heymann, créateur et éditeur des Carnets de comDestinés aux commerces de proximité, ces ouvrages vous donnent les clés pour construire une campagne marketing exhaustive et maîtriser sa communication.

La géolocalisation doit répondre à une véritable attente de la part de vos clients. » Par ailleurs, ce sont les jeunes et les technophiles qui utilisent le plus la fonction de recherche sur leur smartphone. Aussi, si vous décidez de miser sur la géolocalisation, vérifiez bien que votre clientèle correspond à ce profil.

Reste une question essentielle: celle des moyens nécessaires pour utiliser cette technologie. Si les marques et enseignes peuvent développer et lancer des applications dédiées, en tant que commerçant, vous n'êtes pas obligé de dépenser des sommes folles pour bénéficier des avantages de la géolocalisation. En effet, beaucoup d'éditeurs de site web proposent des outils qui permettent de géolocaliser votre commerce. Ainsi, si vous êtes un fleuriste situé dans le VIIIe arrondissement de Lyon, et qu'un utilisateur non loin de votre boutique recherche votre type de commerce sur son mobile (via Google, Yahoo!, Bing, etc.), vous apparaîtrez tout en haut des résultats de sa recherche.

Tirez profit des réseaux

Autre atout sur lequel vous pouvez miser: les réseaux sociaux tels Facebook, Google Latitude ou Four square (lire l'encadré ci-dessous). Ils possèdent déjà des solutions de géolocalisation. Certaines plateformes de recherche, comme Nomao.com, PagesJaunes.fr ou Dismoiou.fr, voire les annuaires (Guide-descommercants.fr, Artisans-commerce. com, l'annuaire de votre ville...), vous permettent de «revendiquer» votre lieu. En clair, la localisation de votre commerce est pré renseignée sur le site et vous pouvez y ajouter des photos de votre boutique, vos horaires d'ouvertures ou des informations plus promotionnelles.

Autant de possibilités pour développer votre notoriété à moindre frais. Et souvent, ces différentes applications proposent aux utilisateurs de déposer des commentaires sur votre commerce. Un autre bon moyen de développer votre e-réputation dans le même temps.

Zoom
Foursquare, vous allez l'adopter

S'il n'a pas la notoriété de Facebook, le réseau social Foursquare possède des avantages non négligeables pour votre commerce. En 2011 , il revendique près de 6,5 millions d'utilisateurs dans le monde. Mais Foursquare n'est pas un réseau social comme un autre. Il repose entièrement sur la géolocalisation de ses utilisateurs en temps réel, via une application pour smartphone. Une fois dans un lieu, l'utilisateur effectue un «check in» de l'endroit où il se trouve pour en recevoir les informations et promotions. De votre côté, vous devez revendiquer la propriété d'un lieu, c'est-à-dire de votre commerce. S'il est «checké», vous avez la possibilité de proposer à l'utilisateur des avantages et autres offres promotionnelles, appelés «Specials», qu'il peut utiliser directement chez vous. A noter que Foursquare est gratuit pour un commerçant de proximité. Une manière efficace d'inciter de nouveaux clients à franchir la porte de votre magasin.