Mon compte Devenir membre Newsletters

Gain de cause pour les TPE?

Publié le par

@ ARNAUD OLSZAK

Les entrepreneurs peuvent pousser un «ouf» de soulagement. Pour son budget 2013, le gouvernement a finalement épargné les petites structures. Il faut dire que les organisations patronales ont bataillé pour faire entendre leur voix. Si les principales mesures d'aides aux PME n'ont finalement pas été rabotées, les premières réformes du gouvernement Ayrault, elles, n'ont pas été tendres avec les TPE.

Reste le véritable point noir pour les artisans et commerçants: le régime social des indépendants (RSI). De fait, les pouvoirs publics envisageraient une augmentation de cette cotisation. Une mesure d'autant moins bien acceptée que le RSI est, d'ores et déjà, un frein à l'investissement pour les entreprises. Pour rappel, cette cotisation repose sur le bénéfice industriel et commercial (BIC) d'une société. Ainsi, son augmentation grèverait d'autant plus les capacités de développement des TPE. Et ce, en pleine période de crise économique. Cerise sur le gâteau fiscal, le RSI connaît de nombreux dysfonctionnements depuis sa refonte, tels que des soucis informatiques et des incompréhensions sur le montant des prélèvements. Mais l'augmentation de cet impôt servira certainement à régler ces problèmes...

Julien van der Feer rédacteur en chef

Mot clés :

JULIEN VAN DER FEER