Mon compte Devenir membre Newsletters

Formez-vous auprès de vos fournisseurs

Publié le par

Les fournisseurs peuvent vous approvisionner en marchandises, pas mais seulement. De nombreux fabricants proposent des stages à leurs clients. L'occasion d'enrichir vos connaissances et de développer vos liens avec la profession.

Au moment du tri du courrier, vous prêtez sûrement attention aux catalogues produits de vos fournisseurs. Mais êtes-vous attentif à leurs offres de formation ? Si les fondamentaux de votre métier ne changent pas, que vous soyez gérant d'un commerce de bouche ou coiffeur, il est cependant indispensable de rester au fait de l'évolution des tendances, des techniques et des technologies. Ainsi, tant d'un point de vue technique que réglementaire ou marketing, certains industriels mettent leur savoir-faire au service des professionnels. C'est le cas du grossiste alimentaire Metro Cash & Carry qui propose depuis septembre 2009 des stages dédiés aux restaurateurs. « L'idée est de proposer des formations qui offrent une valeur ajoutée et qui sont applicables immédiatement, de façon à voir rapidement une évolution du chiffre d'affaires », affirme Denise Hannus, directrice de la formation externe de Metro Cash & Carry. «Optimiser vos marges en maîtrisant vos prix de revient» ou encore «Accorder vos mets et vins», tels sont les stages proposés par le grossiste. Commencez par étudier les sessions visant à actualiser vos connaissances techniques. Parce que ce sont leurs produits que vous utilisez ou vendez tous les jours, les fournisseurs disposent d'une expertise pointue sur votre activité, un avantage par rapport aux organismes de formation plus traditionnels. En effet, qui mieux que vos fournisseurs peut vous aider à renforcer vos acquis en pièces montées, en lissage de cheveux ou encore en conseil optique ?

L'Académie internationale de formation fleuriste, ouverte aux adhérents du réseau Florajet, propose notamment de préparer les stagiaires en vue d'une compétition.

L'Académie internationale de formation fleuriste, ouverte aux adhérents du réseau Florajet, propose notamment de préparer les stagiaires en vue d'une compétition.

Approfondir et se diversifier

Par ailleurs, prenez le temps d'éplucher les offres des fournisseurs chez qui vous ne vous approvisionnez pas. L'intérêt : diversifier vos compétences et, ainsi, élargir votre champ d'activité. En outre, suivre une formation peut vous être utile pour vous aider à relever un challenge. En effet, participer à un concours tel que celui de Meilleur ouvrier de France peut être source de motivation. L'Académie internationale de formation fleuriste ( AI2F) ouverte aux fleuristes adhérents du réseau Florajet (également centrale d'achats depuis octobre 2009) peut notamment préparer à une telle compétition. Enfin, participer à une formation est l'occasion d'enrichir votre réseau. Le stage peut en effet vous permettre de rencontrer des confrères confrontés aux mêmes problématiques que vous. « En formation, nous ne sommes pas dans une démarche commerciale. Il s'agit, pour tous les professionnels, d'améliorer leurs connaissances sur un sujet et de s'enrichir grâce à la présence d'autres intervenants », explique Denise Hannus (Metro Cash & Carry). Des rencontres qui peuvent s'avérer bénéfiques pour prendre de la hauteur par rapport à votre activité et approfondir votre compréhension du secteur.

Malgré tous ces avantages, les formations fournisseurs ne bénéficient pas toujours d'une image favorable. « Comme les professionnels sont très occupés, ils n'ont pas le temps de se renouveler et de suivre les tendances. Mais ils pensent aussi, à tort, qu'ils ne peuvent pas consacrer deux jours pour combler ces lacunes », estime Fabrice Freixas, directeur commercial de Florajet. Pour lutter contre ces a priori, la plupart des fournisseurs organisent des stages sur plusieurs régions, soit via leurs propres sites, à l'instar de Metro Cash & Carry, soit chez des partenaires, comme l'AI2F ou encore grâce à des accords avec des organismes tels que les Centres de formation d'apprentis ou les centres Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes).

Des formations accessibles

En termes de temps, les offres des fournisseurs sont adaptées aux contraintes des professionnels, dirigeants comme salariés. Ainsi, la moyenne est de deux jours par formation et, lorsqu'elle en nécessite davantage, le stage est découpé en plusieurs modules. Il peut arriver que certains fabricants organisent, surtout lors des lancements de produits, des sessions gratuites, un type d'opération visant bien entendu à fidéliser la clientèle de commerçants. Pour une formation payante, il faut compter environ 250 Euros HT par journée. Mais n'oubliez pas qu'en tant que commerçant, vous cotisez à un organisme paritaire collecteur agréé (Fafih pour l'hôtellerie, Forco-Unipe pour le commerce et la distribution, FAFCEA pour les dirigeants d'entreprises artisanales...). Celui-ci vous permet ainsi de bénéficier d'une prise en charge du coût pédagogique de la formation et des frais annexes (hébergement et transport). Par ailleurs, dans la limite de 40 heures de stage par année civile, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt pour une formation entrant dans le champ d'application de la formation professionnelle continue.

Témoignage
Hubert Marquilly, fleuriste à Saint-Pol-sur-mer (Nord)

Après 10 ans d'activité, le fleuriste Hubert Marquilly ressent un besoin de changements et s'inscrit, en 2007, en stage à l'Académie international de formation fleuriste (AI2F), une opportunité découverte dans le magazine Nacre (publication adressée aux membres du réseau Florajet). « La concurrence est rude dans la profession et c'est uniquement le savoir-faire qui peut différencier un professionnel d'un autre », explique le dirigeant de l'enseigne Ver 'tige. En trois ans, il participe ainsi à cinq sessions consacrées au mariage, à Noël, au nouvel an et au deuil. En plus de l'apprentissage de techniques comme le bouquet de mariage et l'emploi de nouveaux matériaux tels que le fil à bonsaï, le fleuriste dit s'être enrichi grâce à l'échange de points de vue avec des confrères. Il envisage, depuis, d'aller plus loin en participant à un concours.

Conseil
Motivation et curiosité assurent la réussite du stage

Pour qu'une formation soit efficace, elle doit d'abord répondre à vos besoins : revoir les bases, apprendre à utiliser un nouveau produit, se diversifier... Toute formation doit s'inscrire dans une stratégie d'entreprise, notamment via un plan de formation. Les salariés peuvent aussi entreprendre une formation de leur choix, dans le cadre du Droit individuel à la formation (Dif). En outre, même si elle est prise en charge par un organisme collecteur ou offerte par un fournisseur, une formation est un investissement qui mérite une certaine préparation afin d'en profiter pleinement. Comme l'explique Emilia Oliverio, gérante de l'Académie internationale de formation fleuriste : « Il faut avant tout avoir l'esprit curieux, qu'il s'agisse de perfectionnement ou de recherche d'excellence. Il faut aussi faire preuve de patience et s'attendre inévitablement à une formation théorique qui correspond généralement à un tiers de la durée du stage. » Dernier point à prendre en considération : avant de vous présenter à la formation, vous pouvez vous entretenir avec vos salariés afin de connaître leurs propres questions quant à l'emploi d'un produit ou l'application d'une technique. Vous serez ainsi en mesure de servir de relais et de répondre à leurs interrogations.