Mon compte Devenir membre Newsletters

Fixez le cap de votre activité pour 2008

Publié le par

Afin de développer votre entreprise avec cohérence, analysez l'année écoulée: chiffres-clés, stratégie, ressources humaines... Des données qui vous permettront d'élaborer votre plan d'actions pour 2008.

1 Prenez du recul sur votre situation

Si elle est fondamentale, cette étape n'en demeure pas moins difficile, surtout dans une petite structure. Vous devez en effet réussir à prendre dès à présent du recul sur votre activité, tout en continuant à en assurer le quotidien, et ce, même si les résultats pour l'exercice 2007 ne seront certifiés qu'entre février et avril 2008. En effet, entamer votre réflexion à ce moment-là reviendrait à déterminer un plan d'actions en mai, voire en juin, alors que cinq à six mois de l'exercice seront déjà passés.

2 Soyez à l'écoute du marché

Comment évolue votre secteur? Est-il en croissance ou en régression? Vous devez être à l'écoute autant que possible de ses mutations pour envisager d'éventuels changements d'organisation interne et définir des besoins d'investissements. Autres questions à vous poser: vos clients ont-ils des besoins nouveaux? Achètent-ils différemment? Observez, par exemple, l'importance du site Internet pour capter de nouveaux prospects. Vous devez, en effet, vous adapter à votre environnement. Mieux, l'anticiper. Un travail de longue haleine qui nécessite de faire de la veille à partir de la lecture de la presse professionnelle, des données communiquées par votre syndicat professionnel et de mettre à profit vos discussions avec vos concurrents ou fournisseurs.

3 Analysez vos chiffres-clés

Sans attendre le bilan, vous disposez dès aujourd'hui de nombreuses informations: chiffre d'affaires mois par mois de l'année 2007 et de son évolution, panorama des stocks, ainsi qu'une vision de la trésorerie au jour le jour. Vous connaissez également les périodes où vous avez eu recours au découvert bancaire, l'état de votre outil de travail ainsi que les besoins éventuels d'investissements. Fort de tous ces éléments chiffrés, vous pouvez d'ores et déjà établir un mini-bilan et en tirer des conclusions.

4 Passez en revue vos collaborateurs

C'est le moment de faire le point sur les atouts et les faiblesses des forces vives de votre entreprise. Dressez la liste des départs prévus, des besoins - ponctuels ou non - de recrutement, mesurez le niveau d'implication de chacun et sa capacité à progresser, jugez de la nécessité d'une formation pour certains collaborateurs, etc.

5 Faites le point sur vos aspirations

Ne vous oubliez pas dans l'analyse de l'existant. Où en êtes-vous dans votre vie professionnelle? En début, milieu ou fin de carrière? Souhaitez-vous travailler autant, plus ou moins que jusqu'à présent? Souhaitez-vous développer votre affaire ou, au contraire, la gérer tranquillement? Envisagez-vous de déléguer davantage ou de tout maîtriser?

6 Etablissez une stratégie

Compte tenu de l'existant, plusieurs hypothèses et objectifs s'offrent à vous, certains pouvant se combiner. Vous pouvez ainsi souhaiter développer votre présence sur le marché par une progression des ventes supérieure à celle du secteur, en investissant sur les moyens de conquérir de nouveaux clients, sur votre équipe. Vous pouvez également vous diversifier vers un ou plusieurs nouveaux produits ou prestations complémentaires. Ou bien décider de croître par reprise d'une autre entreprise, créant ainsi des synergies entre la vôtre et la nouvelle. Ou encore, stabiliser votre équipe, redonner du tonus à votre activité pour accroître vos ventes en négociant notamment de meilleures conditions d'achats pour réduire par conséquent votre besoin de trésorerie... Ou, tout simplement, accroître votre rentabilité, afin de dégager la capacité d'autofinancement nécessaire aux investissements à réaliser dans les trois ans.

Quel que soit l'objectif retenu, sa réalisation passe par la mise en oeuvre de moyens. Posez-vous donc les questions suivantes: Quels moyens sont nécessaires à l'atteinte de vos objectifs? Sont-ils à votre disposition? Si non, comment pouvez-vous les acquérir? Les réponses vous conduiront à apprécier le caractère réaliste ou non de votre stratégie et à analyser les moyens nécessaires. De manière générale, on distingue trois catégories de moyens: financiers, humains et commerciaux.

7 Définissez vos moyens financiers

Analysez d'abord quels moyens financiers devront être mobilisés pour atteindre votre objectif: les investissements nécessaires, la hausse temporaire des besoins de trésorerie pour financer la croissance, l'embauche de personnel... Dans la situation actuelle, disposez-vous de ces moyens financiers? Vérifiez le niveau de capitaux propres et le niveau moyen de trésorerie disponible. Quel est votre besoin en fonds de roulement, la trésorerie nécessaire pour financer le cycle d'exploitation?

Si vos moyens financiers actuels ne paraissent pas suffisants, envisagez les solutions possibles pour augmenter les capacités financières de votre entreprise: apport de fonds propres, augmentation de capital avec ou sans introduction d'un nouvel associé en mesure d'apporter les fonds nécessaires, recours à des emprunts bancaires en validant votre capacité à les rembourser... Si vous ne pouvez pas disposer des moyens financiers nécessaires à la réalisation de votre projet, vous devrez le revoir et l'adapter.

8 Fédérez votre équipe

Vous ne pourrez pas atteindre vos objectifs sans vous appuyer sur votre équipe. Est-elle performante, soudée et motivée pour les atteindre? L'avez-vous informée clairement et de manière précise de votre projet? Lui avez-vous donné les moyens d'y adhérer? Avez-vous mis en place des ressorts de motivation (augmentation de salaire, évolution de poste, formation...) qui fonctionnent? Sont-ils adaptés? Faut-il les modifier? Faut-il en créer de nouveaux?

9 Adaptez les moyens commerciaux

Les moyens commerciaux existants doivent permettre de développer les ventes au niveau souhaité. Pour ce faire, vous devez vérifier que vous disposez d'un budget publicitaire suffisant et bien ciblé. De même, êtes-vous certain de disposer d'une offre commerciale adaptée?

10 Anticipez les imprévus

N'oubliez pas d'être réaliste en élaborant votre plan d'actions pour l'année à venir et d'anticiper les difficultés. Par exemple, si la progression des ventes est plus rapide que prévu, l'entreprise a-t-elle la trésorerie suffisante pour financer cette croissance?

Expertise et Conseil est un cabinet d'expertise comptable et d'audit, installé à Paris depuis 1 978. Ses équipes ont vocation à accompagner le dirigeant d'entreprise et à le conseiller dans la création, le pilotage et la transmission de son entreprise, en visant la maîtrise des risques et une information adaptées à sa stratégie. Sylvie Vercleyen et Jean-Luc Scemama sont experts-comptables.

Expertise et Conseil est un cabinet d'expertise comptable et d'audit, installé à Paris depuis 1 978. Ses équipes ont vocation à accompagner le dirigeant d'entreprise et à le conseiller dans la création, le pilotage et la transmission de son entreprise, en visant la maîtrise des risques et une information adaptées à sa stratégie. Sylvie Vercleyen et Jean-Luc Scemama sont experts-comptables.

A l'inverse, a-t-elle suffisamment de capitaux propres pour résister à un ou deux mois de ventes très inférieures aux chiffres habituels ou attendus?