Mon compte Devenir membre Newsletters

Fidélisation, l'objectif numéro un des TPE

Publié le par

Les défis ne manquent pas pour les dirigeants de TPE. Dans ce contexte de crise financière, l'accent est toutefois mis sur la fidélisation des salariés et la sauvegarde des compétences. C'est ce que révèle une étude menée en septembre par Novalto auprès de 500 chefs d'entreprise et publiée en novembre. Pour un dirigeant, fidéliser ses collaborateurs constitue un levier de performance considérable. D'un point de vue économique, la plupart des chefs d'entreprise peinent à chiffrer le coût exact du turnover.

Or, le départ d'un employé, selon sa fonction, coûterait en moyenne entre une et deux années de salaire! «Entre la perte des compétences, les baisses de productivité, l'impact sur la motivation des autres salariés et le temps consacré au recrutement d'un nouveau collaborateur, la fidélisation apparaît comme une solution particulièrement rentable», précise l'étude. Les dirigeants y voient également un moyen d'impliquer et de fédérer la totalité de leurs collaborateurs autour des projets de leur entreprise.