Mon compte Devenir membre Newsletters

Facilitez-vous la vie avec un logiciel de gestion

Publié le par

Informatique. Encaisser, commander, inventorier, fidéliser... Les multiples fonctions d'un logiciel de point de vente en font un allié de taille. Panorama de l'offre existante et des critères à prendre en compte.

@ FOTOLIA

Informatiser son point de vente n'est pas un doux rêve inaccessible. Pourtant, la bonne vieille caisse enregistreuse trône toujours en bonne place dans les boutiques si l'on en croit les éditeurs de logiciels, qui ne possèdent cependant aucune statistique sur le sujet. Même si, au fil du temps, elle s'est largement modernisée, elle est loin d'apporter la souplesse et la fiabilité de l'informatique. « Un logiciel de gestion du point de vente permet d'automatiser les tâches quotidiennes d'une boutique », argumente Aurélie Dettwyler, chef de marché commerce chez l'éditeur Ciel. En effet, les ventes du jour sont sauvegardées et archivées dans le logiciel, ce qui évite de les resaisir sur un tableur à transmettre ensuite à votre expert-comptable. La plupart des logiciels sont d'ailleurs compatibles avec ceux de comptabilité, ce qui facilite la récupération des données. C'est le cas notamment des solutions éditées par Ciel et EBP, qui proposent une gamme de logiciels comptables. « Un logiciel de point de vente est un outil complet, permettant de piloter à la fois le front et le backoffice », résume Goulwen Pichot, chef de produits points de vente chez l'éditeur EBP. En frontoffice, c'est-à-dire toutes les activités en lien direct avec le client, les logiciels permettent l'encaissement, quel que soit le mode de paiement (carte bancaire, espèces, etc.). Ils sont compatibles avec tous les périphériques nécessaires (imprimantes de tickets, douchettes, etc.).

Sélection de logiciels de gestion du point de vente

EBP Point de vente, «Commerce de détail»

Une solution complète et transversale, avec un effort sur les services: 30 jours d'assistance téléphonique offerts, essai gratuit pendant 40 jours, newsletter d'information juridique, fiscale et sociale, etc. Existe en versions «Mode» et «Pro».
Prix: à partir de 549 Euros HT

Ciel «Commerce de détail»

Adapté aux commerces alimentaires, d'informatique, de presse ou de décoration. Ergonomique et simple d'utilisation. Permet l'édition de catalogues sur papier. 30 jours d'assistance téléphonique offerts. Existe en versions «Mode», «Café Resto» et «Coiffure Beauté».
Prix: à partir de 649 Euros HT

Gestmag 2010 de Quick Informatique

Logiciel généraliste mais possède un module payant de gestion des grilles de tailles (secteur de la mode). Graphisme agréable et ergonomie adaptée à l'utilisation tactile. Module payant de transfert vers les logiciels de compta (EBP, API, Ciel).
Prix: à partir de 690 Euros HT

Mono ou multi-points de vente ?

En back-office, c'est-à-dire la partie gestion, les logiciels point de vente offrent une multitude de fonctionnalités. Préparation des étiquettes, commandes, réalisation d'inventaires, gestion de la relation clients... « L'intérêt de l'informatique est aussi de pouvoir exploiter les données afin d'analyser l'activité et de bâtir une stratégie », souligne Christophe Touzé, gérant de la société Diazol, qui édite le logiciel Artifact. Alors que la simple caisse enregistreuse se bornait à encaisser vos ventes au détail, le logiciel, lui, vous permet de dresser un historique par famille de produits ou par référence, afin de prendre des décisions en toute connaissance de cause. Vous constatez une baisse des ventes de tel produit phare sur les deux derniers mois? Peut-être est-ce le moment d'organiser une promotion. Laquelle pourra d'ailleurs être gérée par les logiciels, tout comme les soldes, en réalisant les étiquettes adéquates (avec prix barré). Vous pouvez également dresser un historique des ventes par vendeur, si vous possédez une équipe de plusieurs personnes. « En comparant les performances de chacun grâce au logiciel, le commerçant peut déclencher une formation, voire organiser un challenge », note Stéphane Djiane, gérant de GlobalPos, éditeur spécialisé. De plus, il existe des logiciels dédiés aux commerçants ayant plusieurs points de vente (Artifact de Diazol et GlobalPos Web Centrale par exemple), qui permettent de gérer l'ensemble des boutiques. L'intérêt est de pouvoir comparer leurs performances et d'accéder aux stocks en temps réel. Bref, d'avoir une vision globale. Grâce aux logiciels hébergés sur un serveur web sécurisé, les données telles que les ventes ou les stocks sont désormais accessibles en temps réel et à distance. Ce qui vous permet de gérer vos affaires depuis votre domicile, ou tout autre endroit. C'est le cas notamment du module Business Everywhere, édité par Negicom (logiciels Dynashop). Il permet la connexion distante à partir de n'importe quel PC sur la caisse ou le point de vente de votre choix.

Des logiciels sectorisés

Le logiciel optimise également la relation aux fournisseurs. Plutôt que de farfouiller dans vos bons de commande ou vos contrats, l'informatique vous permet d'accéder à l'historique des achats et de comparer les conditions commerciales. Vous pouvez ainsi renégocier les conditions plus facilement. Enfin, un logiciel de point de vente vous permet d'organiser et de gérer votre relation avec vos clients. Vous pouvez bâtir un programme de fidélisation, déclencher des remises, mieux connaître votre cible grâce à des fiches clients comportant un historique des achats... Là aussi, le logiciel évite une gestion approximative.

Par ailleurs, pour mieux coller aux besoins et spécificités de certaines activités, les éditeurs présents sur ce marché proposent à la fois des logiciels multi-secteurs et des déclinaisons par métiers: mode, coiffure, fleurs, restauration, etc. « Le secteur de la mode, par exemple, se caractérise par une multitude de critères produits: taille, couleur, bonnet pour la lingerie, pointures pour les chaussures... autant de paramètres qui nécessitent un traitement spécifique », précise Aurélie Dettwyler (Ciel). Cet éditeur propose ainsi un logiciel point de vente «mode», ainsi qu'un produit pour les cafés et les restaurants et un autre pour le secteur de la beauté-coiffure. Car dans ce dernier secteur, l'une des spécificités touche aux prises de rendez-vous et à la gestion des cabines et des esthéticiennes. Votre clientèle est constituée de professionnels? Là aussi des logiciels spécifiques existent, vous permettant de gérer la facturation et les clients via des comptes (Artifact, Diazol...).

Sollicitez une démonstration

Pour sélectionner le logiciel le plus adapté à vos besoins, commencez par regarder les différentes fonctions proposées. Ensuite, assurez-vous que l'ergonomie vous convient, sachant que les écrans sont personnalisables (logo de l'entreprise, pictogrammes, etc.). Les logiciels sont généralement adaptables aux ordinateurs classiques comme aux écrans tactiles. « Pour faire son choix, l'idéal est d'essayer l'outil », conseille Goulwen Pichot d'EBP. Cet éditeur propose un essai gratuit de ses logiciels pendant 40 jours. D'autres offrent des démonstrations téléchargeables à partir de leur site internet. « Il faut également vérifier le sérieux de l'éditeur, son ancienneté, les enseignes pour lesquelles il travaille », ajoute Stéphane Djiane (GlobalPos), qui se targue de compter le réseau de franchise Monceau Fleurs parmi ses clients. Enfin, n'omettez pas de comparer les services: assistance téléphonique, installation, formation, mise à jour... Facturées en sus, ces prestations peuvent rapidement alourdir la facture.

Sélection de logiciels de gestion du point de vente

GlobalPos Retail

Un outil souple et évolutif, adapté aux écrans tactiles. Dispose d'une fonction comptage des clients qui, couplée à un capteur, permet d'obtenir le taux de transformation en boutique. Actions marketing sur fichier client (SMS...). Existe en versions «Mode» et «Florale».
Prix: 699 Euros HT

Artifact de Diazol

Vendu par modules, avec une version «caisse» seule à 490 Euros HT. De nombreuses fonctionnalités, dont la facturation pour les clients professionnels. Fonctionne aussi bien sur PC que sur Mac ou Linux.
Prix: 1 090 Euros HT pour la version «caisse + réception + clients + commandes»

QuoRam Point de vente

La licence vaut à la fois pour un poste fixe et un portable. Gestion clients performante, avec possibilité de listes de mariage, réalisation de mailings, etc. Logiciel décliné en versions «Lingerie», «Maroquinerie-Chausseur», «Prêt-à-porter», «Arts de la table» et «Négoce».
Prix: 1 290 Euros HT