Mon compte Devenir membre Newsletters

Espèces: jouez la sécurité

Publié le par

Devant la recrudescence des braquages des petits commerces, la sécurisation des espèces devient une problématique de premier plan. Mais pour choisir la solution adaptée, entre le système de paiement automatique et le coffre-fort il faut tout d'abord évaluer vos besoins.

L'utilisation d'espèces en Europe est en expansion constante depuis l'introduction de l'euro. Elle a augmenté de 13 % sur l'année 2008, selon une étude menée par Agis consulting, cabinet de conseil spécialisé dans les transactions de détail. «Le volume d'espèces augmente en période de récession», explique le directeur général du cabinet, Guillaume Le Pecq. «Les consommateurs ont tendance à utiliser l'argent liquide pour maîtriser davantage leur budget», renchérit Vincent Saubaber, directeur général de Scan Coin - France Espèces. Si l'on prend en compte la multiplication inquiétante des braquages prenant pour cible les commerces de proximité, souvent payés en espèces, la sécurisation des fonds est désormais une priorité pour les commerçants.

Front-office ou back-office?

Deux systèmes de sécurisation distincts sont à votre disposition: le front-office, disposé dans le point de vente à la vue des clients, et le back-office, aussi appelé arrière-caisse, qui prend place dans un local attenant. Dans le premier cas, on trouve les caisses automatiques, situées devant ou encastrées dans le comptoir, orientées vers le consommateur. Le commerçant enregistre la vente avec son terminal point de vente, puis appuie sur une touche enclenchant le paiement en espèces. Le client dispose alors ses billets ou ses pièces dans le compartiment correspondant. L'argent atterrit dans un sas sécurisé qui permet de le stocker jusqu'au moment du transfert à la banque. Si cette solution, commercialisée par Cash Coin, Cash Guard, Wincor Nixdorf et Gunnebo, est encore peu répandue dans le commerce, son prix peut peut-être l'expliquer: à partir de 15 000 euros HT, ce qui comprend le plus souvent l'intégration dans le comptoir et les modifications de l'ameublement, si elles restent légères. Pourtant, elle offre de nombreux avantages. «Largent n'est pas visible, ce qui évite de tenter les malfaiteurs», explique Vincent Saubaber (Scan Coin), qui commercialise la solution Cash Complete. Ce type d'équipement écarte aussi le risque de vol de la part des employés et les erreurs de rendu monnaie, facteur de stress pour les équipes. Autre avantage: le gain de temps, car le commerçant ou vendeur n'a plus besoin de compter la recette de la journée (environ 20 minutes par caisse quotidiennement selon Vincent Saubaber). Le calcul se fait automatiquement et le résultat est imprimé sur un ticket. Vous pouvez également espacer vos collectes dans la limite de la capacité de stockage, puisque l'argent est sécurisé, ce qui vous permet plus de liberté dans votre organisation. Par ailleurs, le rendu monnaie, configuré selon vos besoins, est effectué de façon à garder en permanence en machine une quantité de chaque pièce. L'appareil est également programmé pour rendre plus de pièces que de billets, car les premières nécessitent davantage de manutention, pour le reconditionnement manuel en rouleau. Le fond de caisse est calculé pour être conservé. En revanche, les clients n'étant pas habitués à ce genre d'appareils, un temps d'adaptation pour expliquer le fonctionnement sera nécessaire dans un premier temps. Une période pendant laquelle les files d'attente s'allongeront peut-être. Mais, dans un second temps, les transactions se feront plus rapidement, grâce au rendu monnaie instantané. Toute fois, tous les modèles ne sont pas égaux vis-à-vis du gain de temps: si la majorité propose un système en vrac permettant de lâcher une poignée de monnaie, un modèle de Cash Guard, le Cash Keeper est aussi disponible avec une fente, qui contraint de placer les pièces une à une.

Dans quel cas vous équiper?

Pour déterminer si cet équipement correspond à vos besoins, il y a plusieurs critères à prendre en compte. Tout d'abord, la proportion d'espèces dans votre chiffre d'affaires. Selon Vincent Saubaber (Scan Coin), le procédé devient intéressant à partir de 20%. Selon l'étude d'Agis consulting, les espèces sont surtout utilisées pour les tickets moyens inférieurs à 23 euros. Les commerces de bouche et tabac presse, par exemple, sont donc particulièrement concernés. Il faut aussi considérer les écarts de caisse et la confiance que vous accordez à vos employés. En cas de turnover important, une solution sécurisée sera sans doute bienvenue. Même raisonnement par rapport à l'insécurité, si votre point de vente est situé dans une zone à risque ou sujet à de multiples braquages. Les prestataires commercialisant les automates de paiement peuvent se rendre sur votre point de vente pour étudier votre organisation et calculer le retour sur investissement des solutions sécurisées. Dans certains commerces, surtout alimentaires, cet équipement offre aussi une plus grande hygiène, car le vendeur ne touche pas les espèces puis les produits. Pour faire votre choix, sachez que chaque fabricant offre un panel d'options (voir notre sélection): Cash Guard propose l'option «Ink inside», pour 5 000 euros HT, qui macule les billets d'encre indélébile si l'appareil est forcé. Chez Cash Complete, il est possible de programmer un horaire fixe pour délester l'argent. En cas de retrait imprévu, une alarme est alors déclenchée dans la boutique, au domicile du commerçant ou dans une société de sécurité privée. L'option est facturée 1000 euros HT.

Les back-offices et coffres-forts

Si vous préférez opérer de façon traditionnelle, en manipulant les espèces, vous pouvez opter pour une solution d'arrière-caisse, située dans votre local. Il peut s'agir là aussi de coffres-forts ou de solutions intelligentes. Ces dernières, comme Retail Cash System proposé par Scan Coin et I-Cash Back-office par Wincor Nixdorf, permettent la distribution automatique de fond de caisse et le comptage de la recette en fin de journée, ce qui représente un gain de temps, mais une protection moins importante contre le vol en magasin. Sécurisées, elles font aussi office de coffres-fort. Mais vous pouvez également choisir un modèle traditionnel. Sachez que certains sont certifiés et permettent d'assurer leur contenu. Ainsi, selon les produits de Fichet-Bauche, le montant assurable va de 8 000 à 300 000 euros. Comme pour les solutions de front-office, vous devez considérer le montant de votre recette quotidienne, la proportion d'espèces et la fréquence de remise en banque, avant de choisir le modèle adéquat. Selon Xavier Petitcolin, responsable de la division commerce et distribution chez Gunnebo, propriétaire de la marque Fichet-Bauche, sa gamme la plus adaptée est Millium, dont le prix varie de 1800 à 8 200 euros HT selon le modèle, avec un montant assurable compris entre 25 000 et 55 000 euros.

Les solutions de front-office

Cash Complete Scan Coin de France espèces

Le Cash Complete permet deux options payantes: le déclenchement d'une alarme et l'intervention de forces de l'ordre en cas de retrait d'argent en dehors des horaires prévus, et le module «Transport Unit», qui permet de retirer la caisse dans une mallette sécurisée, sans sortir les espèces, utilisable pour le transfert en banque. L'appareil peut contenir 600 billets.
Prix: A partir de 15 000 Euros HT, ou 390 Euros HT par mois en location, maintenance comprise.

Cash Keepe et Note recycler de Cash Guard

Le modèle dédié aux pièces, Cash Keeper, est forcément orienté vers le client, tandis que celui consacré aux billets, Note Recycler, est utilisé par le vendeur. Pour 5 000 euros HT supplémentaires, le Note Recycler peut être équipé de l'option «Ink inside» permettant en cas d'effraction le maculage des billets par une encre indélébile.
Prix: A partir de 15 000 Euros HT à l'achat, ou 450 Euros par mois en location.

I-Cash de Wincor Nixdorf

Les compartiments pièces ou billets de l'I-Cash peuvent être orientés, au choix, vers le client ou vers le vendeur. Par ailleurs, ce modèle peut être utilisé en front-office comme en back-office, puisque seul le logiciel change. La cassette recette contient entre 450 et 2 000 billets selon les modèles.
Prix: A partir de 15 000 Euros HT, ou 460 Euros HT par mois en location, maintenance comprise.

PRATIQUE

Quelques règles simples
Que vous choisissiez ou non de vous équiper de solutions de paiement automatique, certaines pratiques élémentaires permettent d'améliorer la sécurisation de vos fonds. Tout d'abord, limitez les espèces facilement accessibles, en laissant en caisse uniquement le montant nécessaire au rendu monnaie et en plaçant le reste dans un coffre. Si vous vous équipez d'une solution sécurisée, faites-le savoir, par exemple par un autocollant comme l'affichent les banques, stipulant que le personnel n'a pas accès aux espèces. Pour effectuer l'encaisse, prenez garde de fermer votre magasin au préalable. Enfin, pour le transfert à la banque, si vous ne faites pas appel à un convoyeur de fonds, évitez de transporter votre recette le même jour à la même heure, ce qui vous rend plus vulnérable aux braquages.

Les solutions de back-office

Coffre-fort: La gamme Corporate de Solon

Ces coffres-forts sont munis d'un tiroir pour les dépôts de billets ou de chèques, qui empêche de prendre ceux déposés au préalable. Non certifiés, ces produits ne vous permettent de remboursement en cas d'effraction.
Prix: Entre 750 et 800 Euros HT.

Coffre-fort: La gamme Millium de Fichet-Bauche

Les trois coffres de la gamme, I, II ou III, sont certifiés et vous permettent donc, en cas d'effraction, d'être remboursé par votre assurance de 25 000, 35 000 ou 55 000 euros.
Prix: Entre 1 800 et 8 200 Euros HT selon le modèle.

Système de fonds de caisse automatisé: Retail Cash System de Scan Coin - France espèces

Les fonds de caisse préparés par ce modèle peuvent être programmés selon les jours, permettant par exemple d'anticiper les journées qui connaissent une forte affluence, comme le samedi.
Prix: entre 12 000 et 18 000 Euros HT.