Mon compte Devenir membre Newsletters

Epicerie fine: gourmandise de proximité

Publié le par

Pour régaler le palais des gourmets, les épiceries fines proposent des produits simples et savoureux ou d'exception. Un concept qui fait toujours recette. Dans le secteur, les réseaux n'ont de cesse de se développer.

Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en novembre 2010, la gastronomie française est une fierté nationale. Quatre consommateurs sur dix se considèrent d'ailleurs «gastronomes à la française» (étude du Crédoc, décembre 2009). « Il y a un vrai retour à la cuisine, car les consommateurs souhaitent toujours avoir du bon sur la table », constate Olivier Baussan, fondateur du réseau Oliviers & Co. En offrant un éventail de produits culinaires haut de gamme, les épiceries fines deviennent incontournables dans cette quête de qualité. Les enseignes l'ont bien compris, à l'instar d'Oliviers & Co, le spécialiste des grands crus d'huile d'olive et de ses dérivés (tapenades, mayonnaise), qui verra son réseau de 40 franchisés s'étoffer de trois nouvelles boutiques au cours de l'année 2011.

Du luxe au terroir

Du côté des réseaux plus généralistes, la tendance est aussi au développement. Comtesse du Barry prévoit l'ouverture de trois à cinq points de vente d'ici à 2012 et annonce un recadrage de l'image de l'enseigne: « La marque est parfois assimilée au terroir alors que son offre est beaucoup plus large. Nous souhaitons la rendre plus attractive et attirer une clientèle plus jeune », assure Max Ballarin, directeur du réseau de franchises du groupe. L'enseigne, connue pour son foie gras, compte donc se positionner sur la commercialisation du caviar et du saumon.

Le luxe ne connaît pas la crise même si l'offre est, pour l'heure, associée à deux grands noms: Fauchon et Hédiard. Ce dernier ne cache pas ses ambitions. En plus du déploiement à l'international, la marque rouge et noire envisage de conforter son maillage dans l'Hexagone. Après une première franchise ouverte à Bordeaux en 2010, d'autres grandes villes françaises sont au programme. Face à ces piliers de la gastronomie maison, de nouveaux concepts maintiennent toutefois le cap. C'est le cas du traiteur italien Fuxia avec son épicerie fine-restaurant. Avec trois à cinq ouvertures programmées, l'année 2011 marquera le développement de l'enseigne en Ile-de-France et à Lyon... Bien connue des gourmets, la capitale de Rhône-Alpes assiste déjà à l'essor de l'épicerie fine Jambon & Cie.

Comtesse du Barry espère attirer une clientèle plus jeune.

@ DR

Comtesse du Barry espère attirer une clientèle plus jeune.

Devenir franchisé du secteur

- Profil recherché: Entrepreneur, commerçant cherchant une reconversion.


- Investissement moyen: de 70 kEuros à 150 kEuros


- Droits d'entrée: 12 kEuros environ


- Redevance directe: 5 % du CA


- Redevance publicitaire: 0,5 % du CA