Mon compte Devenir membre Newsletters

Emballez vos clients avec des paquets cadeaux

Publié le par

Fidélisation. Dernière phase du processus de vente, le paquet cadeau est une étape à ne pas négliger, car il contribue à séduire vos clients, sans forcément nécessiter un budget ou une créativité extraordinaire. Quelques conseils pratiques.

 

1- Reflétez l'identité du magasin

«Le paquet cadeau doit exprimer la personnalité du magasin dont il sort» C'est le premier conseil que donne Sylvie Fauquert, décoratrice de point de vente, aux commerçants inscrits à sa formation «Paquets cadeaux, les plus créatifs», dispensée à la Chambre de commerce et d'industrie de Morlaix dans le Finistère. «L'emballage doit varier en fonction des produits vendus et du style de la boutique», conseille la décoratrice. Laurence Jaffré, gérante de Votre santé, un commerce de diététique à Morlaix, a suivi la journée de stage, qui l'a beaucoup aidée à trouver son style. «J'ai, en effet, choisi d'ajouter, sur l'ensemble de mes paquets cadeaux, un piment et un poivron sèches, indique-t-elle. Cela reflète mon activité.»

2- Privilégiez l'originalité

L'originalité est un critère important. «Lorsqu'on offre un présent, il y a une assemblée qui ne manque pas de commenter le paquet, rappelle Sylvie Fauquert. C'est une opportunité pour donner une image positive du magasin et favoriser le bouche à oreille.» Pour sortir des sentiers battus en matière d'emballage, rien ne vaut le changement de matières premières. On peut user de tout, selon Sylvie Fauquert, carton ondulé, papier kraft, cellophane, papier de soie... «Ces matériaux sont désormais disponibles dans différents coloris, précise-t-elle. A partir d'éléments aussi simples, les déclinaisons sont nombreuses. Le commerçant peut superposer un papier de soie et de la cellophane, par exemple.» Selon la décoratrice, on assiste ces dernières années à une mode des matières d'apparence naturelle, comme la toile de jute. La transparence fait aussi partie des tendances, avec la cellophane. «Je conseille particulièrement cette matière pour les objets de décoration, observe Sylvie Fauquert, en accordant le lien avec la couleur de l'objet.» Pour nouer le paquet, oubliez donc les rubans, chers et passés de mode, choisissez plutôt le raffia ou la ficelle, disponibles eux aussi en plusieurs coloris.

Si vous n'êtes pas très habile pour confectionner un paquet, suivez le conseil de la décoratrice: «Utilisez le moins de scotch possible. Préférez plutôt des gommettes autocollantes par exemple, moins disgracieuses

3- Renouvelez-vous régulièrement

«S'il est modifié, le paquet insuffle une dynamique au magasin, affirme la décoratrice. L'emballage peut changer au rythme des saisons, avec des pâquerettes au printemps par exemple, ou en fonction du type de cadeau». Corinne Bozec a suivi ce conseil. La gérante de Nuages, magasin de vêtements pour enfants situé à Landivisiau, dans le Finistère, ajoute sur chaque paquet des fils de métal, sur lesquels elle plante divers accessoires: pétales de fleurs et carré de mousse pastel pour les filles ou encore chamallow pour les garçons...

Cette décoration élaborée nécessite un peu plus de temps, environ une minute par assemblage, mais la commerçante s'organise: «j'en prépare plusieurs à l'avance, quand il n'y a pas de clients dans la boutique». Et cela pour un coût modique, chaque paquet lui coûtant environ 0,20 euro HT.