Elles conjuguent nécessaire avec imaginaire

Publié par le

Un ventre divinement rond, de tout petits petons, un visage d'enfant resplendissant, un baiser attendrissant... La boutique de vêtements, jeux et accessoires pour enfants Mademoiselle NonNon a choisi de titiller la corde émotionnelle des mamans en accueillant des expositions temporaires, par exemple «Photos d'enfance» de Sandra Sabbe. Ou de proposer une invitation à la librairie Mots en marge pour une séance de dédicace de Nicole Robinson-Jans, auteur de l'ouvrage Mais où est donc passée la deuxième chaussette?

Ouverte en décembre 2006 par Nathalie Lenglart et Delphine Renaudin, à La Garenne-Colombes (Nord-Ouest parisien), ce concept store dédié à l'enfance est idéalement situé en face d'une maternité. La boutique offre un écrin de prune et rose tapissé où les boîtes à dents de lait évitent des bolides à pédales, où les kaftans orientaux flirtent avec les tee-shirts.

Les deux jeunes dirigeantes proposent des expositions temporaires pour fidéliser leur clientèle.

Les deux jeunes dirigeantes proposent des expositions temporaires pour fidéliser leur clientèle.

Les deux commerçantes proposent des articles audacieux, à mi-chemin entre le rétro et le contemporain. Et elles entendent encore renforcer le cordon qui unit Mademoiselle Non-Non au monde de l'enfance. Depuis l'été dernier, elles ouvrent leurs portes aux jeunes créateurs, nouveaux auteurs, photographes, designers originaux, illustrateurs... Elles jettent ainsi un pont entre les divers pôles de l'univers enfantin. «Nous souhaitons une boutique vivante, qui soit à la fois un espace de vente, de découverte, d'échanges, d'interactivité. Cela permet d'élargir des relations clientèle parfois un peu étriquées», soulignent-elles.

Repères

- RAISON SOCIALE
Mademoiselle Non-Non
- ACTIVITE
Vêtements, jouets et accessoires pour enfants
- VILLE
La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine)
- ANNEE DE CREATION
2006
- DIRIGEANTES
Nathalie Lenglart, 39 ans, et Delphine Renaudin, 35 ans,
- EFFECTIF
2 personnes
- CA PREVISIONNEL 2007
250 000 euros

Marie-Emmanuelle Fron

Sur le même sujet

Un entrepreneur sur quatre crée son entreprise dans l'artisanat
Actualités
Un entrepreneur sur quatre crée son entreprise dans l'artisanat
Alexander Raths - Fotolia

Un entrepreneur sur quatre crée son entreprise dans l'artisanat

Par Amélie Moynot

Où en sont la création et la transmission d'entreprises artisanales en France en 2017 ? Un baromètre de l'Institut Supérieur des Métiers et [...]

La fiscalité locale : un levier clé de l'attractivité du centre-ville ?
Actualités
La fiscalité locale : un levier clé de l'attractivité du centre-ville ?
Lotharingia - Fotolia

La fiscalité locale : un levier clé de l'attractivité du centre-ville ?

Par Pierre Lelièvre

Le déclin des centres-villes peut être, en partie, contré par l'action des élus sur la fiscalité des commerces et du logement selon des députés. [...]