Mon compte Devenir membre Newsletters

Des étudiants réalisent son étude de marché

Publié le par

Quand Aurélie Gourmel a décidé d'ouvrir son salon de thé sur Lyon, elle a lait appel a quatre étudiants d'école de commerce pour réaliser son étude de marché. Une solution peu onéreuse dont elle est fort satisfaite.

Une étude marketing qui n'a coûté, à Aurélie Gourmel, que 200 euros environ de frais divers

@ COTE PHOTO LYON

Une étude marketing qui n'a coûté, à Aurélie Gourmel, que 200 euros environ de frais divers

Lyon, quartier de la Croix-Rousse, un matin. Solène, Guillaume, Cyprien et Thibaud tentent d'arrêter les passants pour leur poser des questions. «Ca ne prendra que quelques minutes...» La scène est banale. Ce qui l'est moins, c'est que les quatre jeunes ne sont pas employés par un institut de sondage mais par Aurélie Gourmel, 32 ans, qui souhaite créer son commerce, un salon de thé dans lequel tout sera fait maison.

Pour savoir si le concept sera bien accueilli par la clientèle, la jeune femme a eu l'idée de faire réaliser une étude de marché par des étudiants. Pour cela, elle a contacté plusieurs écoles de la région et opté pour l'ESDES, école de commerce et de management installée à Lyon. «C'est celle qui m'a paru la plus ouverte à mon projet», précise-t-elle. Quelques jours plus tard, Aurélie Gourmel rencontrait un professeur qui acceptait de proposer le sujet à ses élèves de première année. Séduits, les quatre étudiants décident de donner un coup de main à la future commerçante et planchent aussitôt sur la conception d'un questionnaire. En parallèle, ils étudient la concurrence en jouant les clients mystères dans les salons de thé ciblés par Aurélie Gourmel. Le but de ces études? «Déterminer si le concept trouvait sa clientèle et, si oui, dans quel quartier», indique-t-elle. Après dépouillement des quatre cents questionnaires et analyse des visites mystères, les apprentis marketeurs lui remettent leurs conclusions: le projet plaît et ils lui préconisent de s'installer dans le quartier de la Croix-Rousse. Une réflexion qui a coûté, à Aurélie Gourmel, 200 euros environ, dédiés au remboursement des frais (photocopies, consommations lors des visites mystères, etc.). «Leur travail était adapté à mes besoins, estime-t-elle a posteriori. Certes, j'ai dû retravailler leur présentation écrite, un peu scolaire, afin de pouvoir l'utiliser dans mes recherches de financement, par exemple. Mais franchement, c'est une excellente alternative aux études réalisées par des cabinets marketing qui, de toute façon, n'étaient pas dans mes moyens.»

A SAVOIR
Profitez d'études marketing à petit prix

Vous avez besoin d'une étude de marché, de concurrence ou de satisfaction, et vous ne pouvez pas vous offrir les services d'un cabinet marketing ? Pensez aux étudiants. Deux solutions existent: soit vous contactez une école de commerce qui intègre ce type d'exercice dans son cursus, tout comme Aurélie Gourmel, soit vous faites appel à une Junior-Entreprise (JE), c'est-à-dire une vraie-fausse PME animée par des étudiants. Présentes dans toutes les écoles de commerces et certaines universités, les JE proposent des prestations similaires à celles des cabinets de conseil, mais à moindre coût. Vous permettez ainsi à des étudiants de mettre en pratique les connaissances acquises dans le cadre de leurs études. Pour trouver la JE la plus proche de chez vous, consultez le site de la Confédération nationale des Junior-Entreprises: www.cnje.org.

Repères

- RAISON SOCIALE La Langue de Chat
- DIRIGEANTE Aurélie Gourmel, 32 ans
- VILLE Lyon (Rhône-Alpes)
- EFFECTIF 2 personnes
- DATE DE CREATION Juin 2006