Mon compte Devenir membre Newsletters

Chaque mois, sa vitrine crée l'événement au village

Publié le par

@ DR

A quand votre prochaine vitrine? Cette question, Magali Constantin l'entend presque tous les mois de la bouche de ses clients. Depuis huit ans, la boulangère fait de sa vitrine un véritable événement. Et, de fait, un outil de fidélisation. Le principe est simple: elle en harmonise l'ambiance décorative avec les produits qui y sont exposés: «Si je reçois des ballotins de chocolat en papier kraft, je fais en sorte qu'on retrouve cette matière, dans les mêmes tons, dans toute la vitrine.» Chaque mois, elle change de thème. Outre les incontournables Noël et Pâques, Magali Constantin trouve toujours une idée originale pour habiller la devanture. A l'automne, c'est l'occasion de mettre en avant les vendanges ou la chasse. Et dès le mois de novembre, elle confectionne ce qu'elle appelle des «vitrines de mise en bouche avant les Fêtes». Certaine d'attirer l'oeil des passants, la commerçante permet ainsi à ses clients d'anticiper leurs commandes. Pour réaliser sa devanture, la jeune femme se fournit en matériel sur le site Internet de la société belge Bacoma Créations, spécialisée dans la décoration pour boulangeries. Mais avec un budget mensuel de 30 euros, Magali Constantin n'hésite pas à faire jouer le système D. Ainsi, pour illustrer le thème des vendanges, un client vigneron lui a prêté un pressoir et un tonneau. «Ma vitrine est devenue une institution, se félicite-t-elle. Tout le monde veut mettre la main à la pâte!»

Repères

- RAISON SOCIALE Boulangerie Constantin
- VILLE Saint-Martin-le-Beau (Indre-et-Loire)
- DIRIGEANTS Fabrice et Magali Constantin, 35 et 36 ans
- EFFECTIF 6 personnes
- CA 245 000 euros

Mot clés : euro |

Faustine Sappa