Mon compte Devenir membre Newsletters

Big Internet is watching you

Publié le par

Faire surveiller son magasin par des internautes, tel est le service lancé par une société britannique début novembre. Baptisée Internet Eyes (littéralement «Les yeux d'Internet»), elle invite les internautes à dénoncer les délits qu'ils constatent en visionnant des images de caméras de surveillance, diffusées en direct sur le Web Les chefs d'entreprise paient un abonnement hebdomadaire pour profiter de la surveillance de ces «e-justiciers» et pour être alertés instantanément d'un délit commis dans leur local. Ils bénéficient alors d'une affiche annonçant «Internet Eyes vous regardent» - censée être dissuasive - qu'ils peuvent apposer sur leur devanture. Les internautes, quant à eux, gagnent des points s'ils signalent une infraction et en perdent (voire sont bannis) s'ils donnent de fausses alertes. Tous les mois, celui qui obtient le meilleur score gagne 1 000 livres. Pour l'heure, l'histoire ne dit pas si les entreprises sont nombreuses à tenter l'expérience. En revanche, côté internautes, l'idée de se muer en justicier du Web séduit : plusieurs milliers d'Européens se sont d'ores et déjà inscrits sur le site d'Internet Eyes ! L'e-révolution est en marche, inéluctablement, pour le meilleur et pour le pire...

CarineGuicheteau, Rédactrice en chef

Mot clés :

Carine Guicheteau