Mon compte Devenir membre Newsletters

Bien choisir ses sacs de caisse

Publié le par

Souvent négligé par les commerçants, le sac de caisse joue pourtant un rôle primordial, car les clients le rapportent chez eux après leurs achats. Il reflète ainsi l'image de votre boutique. Vous devez donc le choisir avec attention.

Papier, carton, plastique, pomme de terre, bambou, tissu... Il existe une multitude de sacs de caisses, auxquels s'ajoutent des systèmes de poignées tout aussi nombreux. Difficile de faire son choix dans cet univers foisonnant. Et pourtant, seules les grandes enseignes alimentaires peuvent se permettre de ne plus distribuer de sacs à leurs clients. Il est donc important de choisir le vôtre selon vos besoins, comme vous le feriez pour tout autre équipement de votre boutique. Ainsi, votre activité doit vous guider dans votre décision. Un boucher n'a pas besoin des mêmes sacs qu'un bijoutier. Par ailleurs, la typologie de vos clients doit également être prise en compte. Sont-ils plutôt aisés, écolos ou jeunes? Vous devrez aussi vous interroger sur l'image que vous souhaitez que vos clients véhiculent à l'extérieur de votre boutique. Ces trois facteurs seront tempérés par le prix des sacs. Naturellement, plus la quantité commandée est importante, plus les fournisseurs sont prêts à faire des efforts.

Le plastique, simple et économique

Les sacs en matière plastique sont les plus abordables. Parmi eux, les plus répandus aujourd'hui estent les simples sacs à bretelles en polyéthylène. Ils sont disponibles en différentes épaisseurs, à choisir selon votre budget, mais aussi selon les produits distribués. Par exemple, la résistance n'est pas très importante pour porter des viennoiseries. En revanche, pour des livres, il faudra un sac plus épais. Heureusement, l'industrie pétrolière offre un large choix qui permet un grand nombre de nuances de couleurs, de formes et d'épaisseurs. Des sacs plastiques plus rigides sont également proposés avec des poignées prédécoupées. Vous pouvez donc imaginer toutes sortes de fantaisies, comme utiliser un sac transparent agrémenté d'un papier de soie coloré à l'intérieur. Toutefois, évitez le sac oxo-biodégradable. C'est une fausse bonne idée. Toujours en polyéthylène, il reste toxique pour la planète. En effet, seul un additif y est ajouté pour qu'il se dégrade plus vite.

Si vous souhaitez vraiment faire vibrer votre fibre écolo, sachez que les possibilités sont désormais plus variées. Il existe des alternatives au plastique - un choix que font notamment certaines grandes enseignes de distribution -, basées sur des produits ayant moins d'impact environnemental. Les sacs sont alors fabriqués en fécule de pomme de terre ou en amidon de maïs.

Vous pourrez également préférer le papier au plastique. Il a tout à fait sa place chez les commerçants. Dans l'alimentaire, dirigez-vous vers ceux à poignées plates, plus résistantes et typées «traiteur». Ils sont le plus souvent de couleur Kraft ou blanche. Les poignées torsadées seront davantage utilisées par les commerces de détail (textile, décoration...). Ces modèles proposent d'ailleurs un grand choix de coloris pour leur personnalisation. Vous pouvez, par exemple, commander différents formats disposant chacun d'une couleur spécifique. L'intérêt: les différencier facilement à la caisse, selon la taille de sac dont vous avez besoin.

Dans un autre registre, plus haut de gamme cette fois-ci, vous pouvez également opter pour des sacs en papier revêtus d'un film plastifié. Ils vous permettront de jouer sur des palettes de couleur très larges. Ils offrent aussi la possibilité d'avoir des poignées en cordelette, voire en ruban.

Notre sélection de sacs de caisse plastifiés

Sac à bretelles de base

Version la plus économique, disponible en plusieurs tailles et coloris.
Prix: de 30 à 80 Euros HT le colis de 2 000 pièces selon la taille de l'ouverture. En blanc.

Sac plastique à poignées découpées simple

Solide, il est disponible en différents formats.
Prix: de 9 à 60 Euros HT le colis de 200 pièces selon la taille de l'ouverture. En blanc.

Le sac de caisse, un vecteur de communication

Une fois le choix effectué entre papier et plastique, rien ne vous empêche, même en petite série, de commander des sacs à votre image. La personnalisation (couleur, taille, logo, message...) peut se faire de deux façons. Soit lors de la fabrication du sac, généralement pour les grandes séries en plastique ou en repiquage sur une série plus réduite, soit en «customisant» 500 pièces pour une opération marketing spécifique. A noter que la personnalisation multiplie en moyenne par deux le prix du sac.

Pour une opération de fidélisation, vous pouvez également vous orienter vers des sacs réutilisables à offrir à vos clients privilégiés. Car le meilleur moyen d'être visible, c'est naturellement d'avoir des sacs réutilisés par vos clients lors de leurs courses effectuées dans le quartier. Une nouvelle fois, plusieurs choix s'offrent à vous entre des cabas en plastique souple (en polypropylène tissé), la toile de jute ou du coton pour un effet «green». Bref, des ajustements à réaliser en fonction de l'image de marque que vous souhaitez véhiculer.

Focus
Bientôt une nouvelle réglementation?

Les sacs de caisse en plastique pourraient être bientôt taxés. C'est en tout cas une épée de Damoclès qui plane au-dessus de la tête des commerces de proximité. La distribution des sacs de caisse en matière plastique sera taxée dès le 1er janvier 2014 dans le cadre de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP). Cependant, à l'heure actuelle, le décret d'application n'étant pas rédigé, il est impossible de dire si les commerces de proximité (notamment le commerce non alimentaire) seront concernés par cette nouvelle réglementation. Selon le ministère du Développement durable, rien n'est arrêté pour le moment. D'autant plus que le périmètre visé au départ concernait davantage la grande distribution. De quoi tout de même y réfléchir à deux fois quand vous renouvellerez vos stocks.

Notre sélection de sacs de caisse en papier kraft