Mon compte Devenir membre Newsletters

BREVES

Publié le par

EMBAUCHES

 

Les TPE reprendraient confiance en l'avenir, suffisamment en tout cas, pour embaucher davantage. Selon le baromètre TNS Sofres-Conseil supérieur de l'ordre des experts- comptables, les intentions de recrutement entre avril et juin progressent avec 16% (contre 9 le trimestre précédent). Les entrepreneurs individuels sont les plus pessimistes: seuls 5% d'entre eux envisagent d'embaucher durant le deuxième trimestre.

CHR

 

Depuis le 1er avril, les entreprises du secteur des cafés-hôtels-restaurants peuvent bénéficier d'une revalorisation des aides à l'emploi grâce au contrat de croissance. Elles sont portées à 180 euros mensuels par salarié pour la restauration traditionnelle, 90 euros en moyenne pour les hôtels-restaurants et 90 euros pour les débits de boissons et cafés-tabacs.

RISQUE

 

Les jeunes entreprises ne sont pas plus vulnérables que les autres. Une étude de la Coface sur les 5,5 millions d'entreprises (dont 300 000 en création), notées en France, montre que les entreprises de moins de 6 mois affichent un taux de risque moins important que celles âgées de 12 à 24 mois (1,8% de défaillances contre 4,7%). La deuxième année de vie est la plus critique.