Mon compte Devenir membre Newsletters

Avec la location longue durée, roulez sans souci

Publié le par

A condition d'utiliser suffisamment votre véhicule utilitaire, la location longue durée constitue une formule avantageuse qui vous permet de bénéficier d'un véhicule toujours en bon état et de services périphériques.

Un véhicule neuf et entretenu, un panel de services associés... La location longue durée (LLD) offre à première vue des atouts séduisants. Premier avantage: les services optionnels sont nombreux. Entretien, révision, changement des pneumatiques, garantie perte financière (en cas de vol ou de mise à la casse du véhicule à la suite d'un accident) et dommage, mais aussi carte de carburant, abonnement ou encore service de télépéage autoroutier permettant l'accès aux files prioritaires. Second avantage - et non des moindres -, pendant la vie du contrat, le bon état de fonctionnement du véhicule est garanti. Il tombe en panne? Le prestataire fournit un véhicule de remplacement. Attention toutefois: d'un acteur à l'autre, les conditions de mise à disposition, et notamment les délais, peuvent varier de quelques heures à quelques jours. A vous de les vérifier.

Le loueur peut également se charger de la gestion d'une flotte, les tableaux de bord qu'il communique récapitulant les informations telles que le nombre de kilomètres parcourus, le prévisionnel des rendez-vous pour l'entretien ou encore le suivi de la consommation de carburant. Autant d'éléments qui facilitent la gestion d'une donnée souvent complexe pour une petite entreprise. En contrepartie, vous devrez vous acquitter d'un loyer d'environ 400 euros HT par mois pour la location financière d'un véhicule utilitaire léger (VUL), auquel il faut ajouter 50 euros par mois pour son entretien. Selon les professionnels du secteur, la formule devient intéressante financièrement dès lors que le véhicule parcourt plus de 15 000 kilomètres par an, le contrat de LLD étant conclu avec un kilométrage prédéfini. Le contrat, adaptable, peut être révisé selon votre consommation effective, les montants du loyer s'ajustant en conséquence.

@ FOTOLIA

Sur le marché, les offres dédiées aux professionnels apparaissent sous forme de package. Veillez à ce que les services proposés correspondent à vos besoins réels. Dans le cas contraire, mieux vaut souscrire une offre dite «à tiroir» et choisir vous-même vos options. Les loueurs ont néanmoins assoupli les contrats pour qu'ils s'adaptent aux évolutions de votre activité. A tout moment, vous pouvez allonger la durée de la location pour baisser les mensualités ou, au contraire, augmenter le kilométrage annuel. Vous pouvez même restituer le véhicule. Mais dans ce cas, vous devrez vous acquitter d'une prime de restitution.

Selon Arnaud Muller, directeur marketing et communication de GE Fleet Services, filiale du groupe GE Commercial Finance qui intervient en France sur le marché de la LLD, «la location permet aux artisans et aux commerçants de bénéficier de conditions d'achats que les loueurs, forts des volumes de leurs commandes, sont en mesure de négocier avec les constructeurs». Par ailleurs, comme le contrat d'une LLD court en général sur 36 ou 48 mois, vous ne payez en réalité que 50% ou 60% de la valeur du véhicule. Ce bon point financier s'accompagne d'un autre atout: en tant que locataire du véhicule, vous n'avez pas à vous soucier de sa revente. Pas question pour autant de rendre un véhicule en mauvais état. Le contrat impose, en effet, de suivre les instructions du loueur et de faire réviser le VUL selon le planning fixé par le propriétaire du véhicule.

DES AVANTAGES FINANCIERS ATTRAYANTS

Autre avantage sur le plan financier, le remplacement des pièces défectueuses est assuré par le loueur. Le moteur de votre fourgon lâche? Le prestataire prend en charge la réparation. Enfin, les loyers, inscrits au compte d'exploitation, vous permettent de lisser la dépense connue d'avance et de conserver votre capacité d'emprunt pour des investissements plus productifs.

De la berline aux trucks, avec la LLD, le choix du véhicule vous appartient. Les prestataires ont, en effet, accès à l'ensemble des catalogues des constructeurs, y compris les carrosseries spécifiques. Il suffit d'expliquer vos besoins à votre partenaire. Attention toutefois, les acteurs, positionnés sur le marché des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers, ne louent en général que des véhicules de moins de 3,5 tonnes. Pour bénéficier d'un truck, vous devrez vous adresser à des loueurs industriels, comme Fraikin, des filiales de constructeurs comme Clovis Location, du groupe Renault, ou aux rares loueurs qui proposent l'ensemble de la gamme, de la voiture particulière au camion sur mesure, comme Cargo CGVL. Les contrats de LLD de camions ressemblent d'ailleurs à ceux des VUL. «La durée et le kilométrage sont toutefois allongés et les contrats sont signés pour 60 mois», précise Guy Chantepie, directeur LLD de Cargo CGVL. Pour le reste, vous établissez un cahier des charges avec le prestataire qui formule une proposition de location d'un poids lourd conçu sur mesure en fonction de vos besoins. Un maçon, par exemple, peut bénéficier d'un châssis cabine équipé d'un bras articulé permettant de charger et décharger les sacs de sable ou les palettes.

Pratique
La LOA, une alternative qui séduit les petites entreprises

Près de deux dirigeants de TPE sur dix déclarent payer leur commande de véhicule en loyer avec option d'achat (LOA), selon le baromètre 2006 TNS-Sofres de l'Observatoire du véhicule d'entreprise (OVE), qui dresse un panorama européen du véhicule d'entreprise.
Avec cette forme de crédit-bail, le locataire paie un droit d'entrée, puis des loyers mensuels pendant la durée prévue par le contrat. A son terme, il a le choix entre acquérir le véhicule en payant le reste dû ou le restituer au loueur. Principal avantage de cette formule: vous éviter de payer comptant à l'achat et de faire appel au crédit bancaire. Son inconvénient majeur est de vous inciter fortement à acheter un véhicule d'occasion en fin de contrat, car si vous le restituez au loueur, vous lui offrez la plus- value qu'il peut réaliser sur la revente. Autre point négatif, les contrats de LOA ne s'accompagnent pas systématiquement des services d'entretien et de maintenance proposés par la location longue durée (LLD).