Mon compte Devenir membre Newsletters

Ateliers et cours fleurissent dans les commerces

Publié le par

Valoriser ses produits et son savoir-faire, fidéliser sa clientèle, se démarquer de la concurrence... Proposer des cours ou des ateliers à ses clients présentent de nombreux avantages. Panorama de six belles initiatives.

1 - Il était une fois les fruits et légumes

Mettre en valeur les produits qu'ils vendent, telle est l'idée des primeuristes Georget et Brigitte Delanghe, respectivement gérant et conjointe-collaboratrice du Fruitier de Courrières. Instaurés le mercredi après-midi, jour le plus calme, sur inscription, les ateliers de cuisine et d'accommodation de fruits et légumes connaissent un franc succès depuis leur mise en place, en octobre 2007. Il faut dire que Brigitte Delanghe se donne de la peine: elle anime l'atelier, renouvelle sans cesse les thèmes et réalise des recherches approfondies sur le légume ou le fruit mis en vedette. Cerise sur le gâteau: les cours sont gratuits, seuls les aliments sont à régler (de 2 à 5 Euros en moyenne). La commerçante valorise ainsi certains produits peu consommés, comme la papaye ou la mangue. Résultat? Les aficionados se comptent par dizaine et le chiffre d'affaires du mercredi a augmenté de 25 à 30%.

Repères

- Raison sociale SARL Le Fruitier de Courrières
- Activité Primeur et épicerie fine
- Ville Courrières (Pas-de-Calais)
- Année de reprise 1979
- Dirigeant Georget Delanghe, 59 ans
- Effectif 6 personnes
- CA 2008 600 000 Euros

2 - Lien social et service pour se différencier

Au coeur de la boutique Trésors d'enfance, quatre enfants pratiquent le décopatch (collage de feuilles de papier sur des objets décoratifs) sous l'oeil attentif de la gérante, Françoise Hercend. Au tarif imbattable de 11 Euros, fournitures comprises, ces ateliers se déroulent tous les mercredis. La commerçante accueille les bambins lors de deux sessions d'une heure. Des «cours» dont elle augmente la fréquence au moment des vacances. A la demande, elle va jusqu'à privatiser ces ateliers, en dehors des heures d'ouverture, pour des fêtes d'anniversaire. Ravis, les enfants repartent avec leur création. Ces initiations permettent de valoriser les produits loisir créatif vendus en boutique en leur donnant envie de décorer des objets divers et variés à la maison. En outre, la gérante crée de l'animation et un lien relationnel avec ses clients. Une dimension sociale que Françoise Hercend espère développer en important ses ateliers dans les cours d'école.

Repères

- Raison sociale Trésors d'enfance
- Activité Univers de l'enfant
- Ville Clamart (Hauts-de-Seine)
- Année de création 2007
- Dirigeante Françoise Hercend, 47 ans
- Effectif 1 personne
- CA 2008 NC

3 - Un concept abouti pour amateurs d'art floral

Carte-cadeau, mailing et envois de photos après l'atelier... Quand le fleuriste Jean-Louis Amice se lance dans les cours d'art floral, il y a deux ans, sur la demande de ses clients, il ne fait pas les choses à moitié. Pour 50 Euros, matériel et fleurs compris, sa quinzaine de clients, principalement des femmes de 20 à 75 ans, repart avec sa propre composition, après 3 heures de conseils avisés. Un moyen pour ce Meilleur ouvrier de France de valoriser son savoir-faire, de se démarquer de la concurrence, de tisser des liens privilégiés avec sa clientèle et d'analyser les goûts de ses clients!

Repères

- Raison sociale: SARL Jean-Louis Amice
- Activité: Fleurs
- Ville: Montélimar (Drôme)
- Année de création: 2000
- Dirigeant: Jean-Louis Amice, 43 ans
- Effectif: 5 personnes
- CA 2008: NC
- Web: www.jeanlouisamice.com

4 - Des cours qui favorisent le bouche à oreille

Dédié aux enfants ou aux adultes, des cours de magie d'une heure sont organisés toutes les semaines dans la boutique de Mickaël Bisror. Pour 30 Euros par mois, de petits groupes de sept fidèles maximum sont initiés par un professeur de magie. Quant aux leçons de poker dispensées par un croupier (de 15 à 20 Euros), elles dépendent de la demande et du niveau des joueurs, de la simple initiation au perfectionnement. L'intérêt de ces ateliers? Développer le panier de ses clients. Une activité marginale, mais qui contribue à la notoriété de la boutique.

Repères

- Raison sociale: Au Festival des jeux.com
- Activité: Vente de jeux et d'articles de magie
- Ville: Cannes (Alpes-Maritimes)
- Année de création: 2008
- Dirigeant: Mickaël Bisror, 37 ans
- Effectif: 1 personne
- Web: www.aufestival desjeux.com

5 - Conseils de pro pour clientes bien dans leur tête

«Chez moi, je n'arrive jamais à faire mon brushing.» Une phrase que la coiffeuse Catherine Loisier a entendue maintes et maintes fois. Si elle n'hésite pas à dispenser des conseils à ses clientes, elle souhaite aller plus loin en leur livrant ses astuces de professionnels lors d'ateliers personnalisés ou en petit groupe. Son objectif? Que ses clientes se sentent bien dans leur tête. Les tarifs s'échelonnent de 30 à 50 Euros en fonction, notamment, de la longueur du cheveu. Pour faire connaître son activité, Catherine Loisier démarche les journalistes et mise sur un site web dédié, du nom de sa marque, Je Me Coiff, déposée à l'INPI. Elle recherche par ailleurs des investisseurs pour développer son concept à plus grande échelle.

Repères

- Raison sociale: LC Coiffer
- Activité: Coiffure
- Ville: Dijon (Côte-d'Or)
- Année de création: 2008
- Dirigeante: Catherine Loisier, 39 ans
- Effectif: 2 personnes
- CA 2008: NC
- Web : www.jemecoiff.fr

6 - Des ateliers personnalisés avec convivialité

10% du chiffre d'affaires, c'est ce que représente l'activité de cours particuliers proposés par la gérante de la boutique Créanne, Anne Schnell. Et les clients viennent de loin avec leur machine à coudre sous le bras pour apprendre les basiques de la couture (du simple ourlet à la création d'un petit vêtement). De 36,60 à 28,30 Euros de l'heure selon la formule (3 ou 12 heures), les ateliers effectués sur demande sont animés par l'une des salariées, recrutée pour ses connaissances techniques mais également pour son relationnel et son sens de la pédagogie. Satisfaites, les clientes n'hésitent pas à livrer leur retour d'expérience dans le livre d'or de la boutique. Une activité Qu'Anne Schnell promeut au moyen d'un site internet et sur les salons où elle expose.

Repères

- Raison sociale: Créanne
- Activité: Confection sur mesure
- Ville: Villers-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle)
- Année de création: 2004
- Dirigeante: Anne Schnell, 45 ans
- Effectif: 3 personnes
- CA 2008: 70 000 Euros
- Web: www.creanne.com